Actualisé 02.04.2018 à 16:53

FootballMondial: la Russie crée une «police touristique»

Soucieuses de l'image du pays, les autorités russes ont décidé de créer une police spéciale afin d'accueillir et de rassurer les supporters.

Les autorités veulent s'assurer que les supporters des 32 nations qualifiées se sentiront en sécurité. (Lundi 2 avril 2018)

Les autorités veulent s'assurer que les supporters des 32 nations qualifiées se sentiront en sécurité. (Lundi 2 avril 2018)

AFP

Pour assurer la sécurité des supporters qui se rendront en Russie pour la Coupe du monde cet été, les autorités russes ont annoncé la création d'une «police touristique». Une façon aussi pour le pays de soigner son image dans un contexte de tensions diplomatiques.

Agents polyglottes

C'est le ministre de l'Intérieur Vladimir Kolokoltsev qui a annoncé la mise en place de cette police spéciale, dont les membres devront notamment maîtriser les langues étrangères. «Ces unités seront constituées d'agents du ministère de l'Intérieur qui parlent plusieurs langues. Si nécessaire, une formation supplémentaire leur sera proposée», a expliqué la porte-parole de la police Irina Volk.

Depuis longtemps, la police russe ne bénéficie pas vraiment d'une très bonne image auprès de la population locale. Ses agents ont la réputation de mener des contrôles d'identité musclés en pleine rue ou d'avoir recours à des tactiques autoritaires lors de manifestations pacifiques.

Mais la Russie essaye désormais de se bâtir l'image d'un pays ouvert et accueillant, malgré la recrudescence récente de tensions diplomatiques avec l'Occident.

Rassurer les supporters

Cette offensive de charme avait commencé avec les Jeux olympiques d'hiver de Sotchi en 2014 et s'était poursuivie pendant la Coupe des confédérations l'an dernier.

A un peu plus de deux mois du début de la Coupe du monde (14 juin-15 juillet), les autorités veulent s'assurer que les supporters des 32 nations qualifiées se sentiront en sécurité et bien accueillis.

La police touristique sera déployée autour des stades et fan-zones des onze villes-hôtes dès le 25 mai, a précisé Irina Volk. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!