Hockey sur glace: Mondiaux: la Suisse démarre sa préparation
Actualisé

Hockey sur glaceMondiaux: la Suisse démarre sa préparation

La Nati va commencer de s'entraîner en vue du Championnat du monde qui se tiendra du 6 au 22 mai en Russie.

Les assistants Felix Hollenstein et Reto von Arx entourent le sélectionneur Patrick Fischer

Les assistants Felix Hollenstein et Reto von Arx entourent le sélectionneur Patrick Fischer

photo: Keystone

Il est temps pour l'équipe de Suisse de lancer sa préparation pour le Championnat du monde qui se tiendra du 6 au 22 mai à Moscou et à St-Pétersbourg. Jeudi et vendredi, la sélection de Patrick Fischer jouera deux matches en Suède.

«Nous avons fait pas mal de boulot à blanc, commence Patrick Fischer. Il est maintenant important de pouvoir mener les premiers tests et d'essayer des choses.» A Ljungby et Ängelholm, Fischer et ses deux assistants ont convoqué deux gardiens et 19 joueurs de champ. Un cadre volontairement étroit afin que tout le monde ait sa chance de participer au Championnat du monde.

En pause depuis 1 mois

Naturellement, les joueurs sélectionnés n'ont plus joué de matches de haut niveau depuis près d'un mois et il s'agira de retrouver rapidement le rythme. Heureusement, un programme a été mis sur pied à Kloten pendant trois jours lors des deux dernières semaines. Un entraînement libre auquel de nombreux joueurs ont participé.

Le triumvirat helvétique cherche à mettre en place de nouveaux éléments et un système différent en zone neutre et en ce qui concerne le forechecking. Lors des deux précédents rassemblements, ils ont tenté de l'exécuter mais cela demande du temps. «Cela ne se met pas en place à un Championnat du monde en dix matches, explique Fischer. Il faut parfois aussi avoir de la patience.»

Pour les trois hommes, il est nécessaire d'arriver à Moscou avec quatre blocs compétitifs. Le but est d'avoir sur chaque ligne des armes dangereuses et physiques où le centre doit entretenir la cohésion. «Nous avons vu à Arosa que nous avons été très bons, se remémore Fischer. Nous souhaitons faire le jeu et jouer de manière audacieuse tout en restant loin du banc des pénalités. Notre système doit correspondre au hockey moderne. Les premières rencontres ont été très utiles pour démarrer ce processus.»

Sans Hiller ni Sbisa

Les deux parties contre la Suède serviront à développer encore davantage les aspects tactiques, même si les Scandinaves présenteront une formation qui affiche 24 ans de moyenne d'âge. Dix joueurs n'ont jamais disputé de rencontres internationales. Erik Gustafsson des Kloten Flyers est le deuxième joueur le plus capé côté suédois avec 27 sélections.

Après cette escapade nordique, la Suisse affrontera deux fois la République tchèque à Viège mercredi prochain et à Bienne deux jours plus tard. L'équipe devrait alors être renforcée par les joueurs de Genève-Servette et Davos. Cela fera cinq blocs et davantage de concurrence.

Si la situation outre-Atlantique n'est toujours pas clarifiée, Fischer sait qu'il ne pourra pas disposer de Jonas Hiller ni de Luca Sbisa. Sven Bärtschi devrait lui aussi manquer le rendez-vous moscovite à moins d'une improbable signature de contrat. «Le reste devrait venir si nous les sollicitons», tonne le sélectionneur. Seulement Roman Josi, Nino Niederreiter et probablement Mark Streit seront engagés en play-off de NHL. Pour qu'ils puissent débarquer à l'heure pour affronter le Kazakhstan le samedi 7 mai, il faudra que leur équipe soit éliminée au premier tour des séries. (nxp/ats)

Le programme et la sélection suisse

Jeudi 7 avril. A Ljungby (19h00): Suède - Suisse. Vendredi 8 avril. A Ängelholm (19h00): Suède - Suisse. Mercredi 13 avril. A Viège (19h45): Suisse - République tchèque. Vendredi 15 avril. A Bienne (20h15): Suisse - République tchèque. Vendredi 22 avril. A Molodechno (18h00): Biélorussie - Suisse. Samedi 23 avril. A Minsk (16h00): Biélorussie - Suisse. Vendredi 29 avril. A Genève (19h45): Suisse - Lettonie. Samedi 30 avril. A Neuchâtel (17h45): Suisse - Lettonie. Mardi 3 mai. A Bâle (19h45): Suisse - Allemagne.

La sélection suisse

Gardiens (2): Luca Boltshauser (Kloten Flyers), Sandro Zurkirchen (Ambri-Piotta).

Défenseurs (7): Lukas Frick (Kloten Flyers), Patrick Geering (Zurich Lions), Joël Genazzi (Lausanne), Robin Grossmann (Zoug), Yannick Rathgeb (Fribourg Gottéron), Dominik Schlumpf (Zoug), Noah Schneeberger (HC Davos).

Attaquants (12): Chris Baltisberger (Zurich Lions), Matthias Bieber (Kloten Flyers), Luca Cunti (Zurich Lions), Etienne Froidevaux (Lausanne), Fabrice Herzog (Zurich Lions), Denis Hollenstein (Kloten Flyers), Lino Martschini (Zoug), Vincent Praplan (Kloten Flyers), Reto Schäppi (Zurich Lions), Reto Suri (Zoug), Pius Suter (Zurich Lions), Morris Trachsler (Zurich Lions).

(NewsXpress)

Ton opinion