Trafic ferroviaire: Monika Ribar, première femme à présider les CFF
Actualisé

Trafic ferroviaireMonika Ribar, première femme à présider les CFF

La Saint-Galloise, qui était déjà vice-présidente du conseil d'administration, succède ainsi à Ulrich Gygi.

Ulrich Gygi et Monika Ribar, l'ancien et la nouvelle présidente des CFF, accompagnés d'Andreas Meier, le directeur général de l'ex-régie.

Ulrich Gygi et Monika Ribar, l'ancien et la nouvelle présidente des CFF, accompagnés d'Andreas Meier, le directeur général de l'ex-régie.

photo: Keystone

La candidature de Monika Ribar avait déjà été acceptée par le Conseil fédéral, fin janvier. Mercredi, l'assemblée générale des CFF a confirmé ce choix et a élu Monika Ribar à la présidence de son conseil d'administration. La Saint-Galloise de 56 ans devient ainsi la première femme à présider les CFF.

Monika Ribar succède dès ce jour à Ulrich Gygi, qui quitte ses fonctions après six ans pour raisons d'âge. Elle était déjà vice-présidente du conseil d'administration de l'ex-régie fédérale, où elle est entrée il y a près de deux ans après avoir travaillé durant 25 ans dans l'économie privée. Son mandat est valable deux ans.

La Saint-Galloise est membre de la direction du groupe Sika, fabricant zougois de spécialités chimiques, ainsi que des conseils d'administration de Lufthansa et de Rexel, groupe français de composants électronique. Jusqu'à l'an dernier, elle a aussi siégé au conseil d'administration de Logitech et, jusqu'à fin 2010, au conseil de surveillance de la banque privée Julius Bär.

Une des femmes les plus influentes de la planète

Monika Ribar est une des rares femmes en Suisse à administrer des sociétés à titre professionnel. Ses réseaux lui ont notamment permis d'intégrer dès 2009 la liste publiée par le «Financial Times» des 50 femmes les plus influentes de la planète. Elle en est la seule Suissesse.

A son futur poste, Monika Ribar devra sans attendre empoigner le dossier de CFF Cargo. Après en avoir refusé la libéralisation en automne dernier, le Parlement a chargé le Conseil fédéral d'évaluer plusieurs scénarios sur l'avenir de la filiale des CFF chargée du transport des marchandises.

A côté de Monika Ribar à la présidence, l'assemblée générale a encore élu au conseil d'administration Beat Schwab, Head Real Estate Investment Management au Credit Suisse, Erich Ammann, CFO de Schindler Group et Georg Kasperkovitz, directeur financier de Mondi. Ils remplacent Ulrich Gygi, Conrad Löffel et Hans-Jürg Spillmann.

La vice-présidence sera assurée par Peter Siegenthaler, jusque-là membre du conseil d'administration. La présidence représente un taux d'occupation de 60%, précisent les CFF dans un communiqué. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion