Agrochimie: Monsanto prévoit la suppression de 900 emplois
Actualisé

AgrochimieMonsanto prévoit la suppression de 900 emplois

Le groupe agrochimique américain Monsanto a annoncé mercredi engager un plan de restructuration prévoyant la suppression de 900 emplois dans le monde.

Il a enregistré au 3e trimestre de son exercice décalé (mars-mai) une chute de 14% du bénéfice net.

«La réduction d'effectifs variera selon les pays, et devrait concerner moins de 4% des effectifs mondiaux du groupe», a indiqué Monsanto dans un communiqué. Selon le groupe, l'opération devrait générer au quatrième trimestre de son exercice des charges exceptionnelles de 350 à 400 millions de dollars.

Le plan de restructuration, que l'entreprise prévoit de finaliser au cours de son prochain exercice fiscal, comprend par ailleurs la création d'une nouvelle division dédiée aux herbicides. Elle «devrait permettre à l'entreprise de mieux ajuster ses dépenses et ses besoins en force de travail» dans ce secteur, où les ventes chutent sous l'effet d'une concurrence plus vive, a expliqué le groupe.

Monsanto, spécialiste des semences génétiquement modifiées, a dégagé au troisième trimestre de son exercice 2008/2009, terminé le 31 mai, un bénéfice net de 694 millions de dollars (749 francs), contre 811 millions sur la même période l'année précédente.

Pour sa part, le chiffre d'affaires du groupe a reculé de 11%, à 3,16 milliards de dollars, tiré vers le bas par une division par deux de ses ventes de Roundup et autres herbicides, tombées à 614 millions de dollars. (ats)

Ton opinion