Carburant: Monsieur Prix veut soutenir les automobilistes suisses
Publié


Carburant
Monsieur Prix veut soutenir les automobilistes suisses

Face à la hausse du prix de l’essence depuis le début du conflit en Ukraine, Stefan Meierhans exige la transparence des importateurs de carburant qu’il soupçonne de profiter de la situation.

Conséquence de la guerre en Ukraine: le prix de l’essence prend l’ascenseur.

Conséquence de la guerre en Ukraine: le prix de l’essence prend l’ascenseur.

20min/Vanessa Lam

Un groupe de travail de la Confédération composé de représentants de différents départements travaille depuis des semaines sur un concept visant à soutenir les couches de la population particulièrement touchées par les prix élevés de l’énergie depuis le début de la guerre en Ukraine. Du côté de Berne, Ueli Maurer, notre ministre des Finances, avait cependant déjà annoncé que des réductions du prix de l’essence n’étaient pas nécessaires dans la riche Suisse, rappelle la «SonntagsZeitung».

Monsieur Prix, Stefan Meierhans, lui, redoute que les importateurs de carburant ne profitent de la situation de guerre pour pratiquer des marges élevées injustifiées. S’il n’est pas en mesure de le prouver, il estime évident que la pression concurrentielle est insuffisante dans les stations-service: «Nous devons veiller à ce qu’il y ait une pression maximale afin de réduire les marges et de soulager ainsi les clients et l’économie.»

Des prix plus bas grâce à la transparence

Il exige donc une «transparence systémique sur l’ensemble du pays», à l’instar de ce qui se fait déjà actuellement chez notre voisin autrichien. Les automobilistes y trouvent la station-service la moins chère à proximité sur un site internet officiel auquel les exploitants des stations doivent communiquer quotidiennement leurs prix. Ce qui fait baisser les prix. «De Rorschach à Genève, de Bâle à Chiasso, on devrait savoir quels sont les prix de l’essence pratiqués», selon Stefan Meierhans. Ainsi, les fournisseurs seraient contraints à proposer des prix plus bas.

(ewe)

Ton opinion

264 commentaires