Mont-Soleil dans les étoiles
Actualisé

Mont-Soleil dans les étoiles

Le festival écologique décroche la timbale avec sa programmation éclectique et grâce à la prestation magique de Hooverphonic.

C'est après la prestation explosive de La Grande Sophie et celle plus intimiste de Zorg que le combo belge est arrivé sur les planches de la grande scène. Apparemment très attendu par le public, le band de la belle Geike Arnaert a commencé par interpréter quelques titres de son récent double album, «No More Sweet Music».

Chaque titre est en effet décliné en deux versions: une avec l'appui symphonique du Galaxy Orchestra, et une autre plus directe. C'est avec les variantes plus rock que le groupe a commencé son set, prouvant ainsi qu'il n'est pas qu'une copie de Portishead. Les Hooverphonic ont un peu laissé derrière eux leurs influences trip-hop pour montrer une face plus efficace.

Mais c'est avec son immense tube «Mad About You» que le groupe a fait montre de toute sa grandeur. Emmené par la voix céleste et suave de Geike, le band est allé très loin dans les nuages en emmenant les spectateurs avec lui. Le froid n'aura pas eu le dessus, et c'est sous un tonnerre d'applaudissements que le groupe s'en est retourné dans les coulisses.

Tout le monde s'est ensuite rassemblé autour de l'échoppe à thés pour se réchauffer alors qu'au loin résonnaient déjà les accords pop et dansants de Liquido. Si vous avez raté Hooverphonic ce week-end, précipitez-vous au Docks le 21 octobre afin d'assister à ce spectacle enchanteur.

Jérôme Burgener

Ton opinion