Actualisé 30.06.2020 à 13:10

Broye (FR)

Montagny s’enlise dans les ennuis, le Préfet ordonne une enquête

Le mentorat débuté l’automne dernier n’a pas suffi: l’exécutif communal est toujours à la peine et vient d’enregistrer deux nouvelles démissions.

Une vue de la commune de Montagny.

Une vue de la commune de Montagny.

Wikimedia – Lutz Fischer-Lamprecht

Le Préfet de la Broye ouvre une enquête administrative contre le Conseil communal de Montagny (FR) et son administration. Il s'agit d'examiner le fonctionnement dans sa globalité, alors que la commune de 2000 habitants bénéficiait déjà d'un mentorat depuis septembre.

La mesure s’impose par ailleurs pour garantir l'instauration de conditions cadres favorables permettant l’avancement des deux projets «primordiaux» pour la commune, à savoir la réalisation d’un centre sportif et d’un centre scolaire, a indiqué mardi la préfecture. La décision a été annoncée lundi lors d’une rencontre avec les membres de l'exécutif.

L’enquête administrative vise à déceler d’éventuels manquements, d’en déterminer les causes et de proposer les mesures nécessaires pour y remédier, précise le communiqué. «Il importe en effet de veiller au bon fonctionnement de la commune et finalement de rétablir la confiance des citoyens envers leurs autorités.»

Le Préfet de la Broye, Nicolas Kilchoer, avait ordonné en septembre une mesure d’accompagnement pour le Conseil communal de Montagny, en proie à des difficultés. La mesure initiale de nomination d’un mentor devait permettre à la préfecture de faire une «juste appréciation» de la situation prévalant au sein de l'exécutif. Il s'agissait aussi de soutenir et de conseiller l’exécutif communal dans l’accomplissement de ses tâches administratives.

Démissions en cascade

Mais ce coaching est resté vain. Malgré une amélioration temporaire, deux démissions de conseillers communaux, avec effet au 30 juin, sont venues à nouveau compliquer la situation.

Les difficultés rencontrées par Montagny ne sont pas un cas isolé dans le canton de Fribourg, où les fonctions électives donnent lieu à nombre de soucis, en lien avec la complexification de la gestion publique. Début décembre, l'Etat de Fribourg a présenté de nouvelles mesures de soutien pour répondre à une cascade de démissions survenues durant la législature en cours.

(ATS)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
13 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Mentality of course

30.06.2020 à 16:10

les copains d abords...souvent un problème, pas le parti...qu ils soient de droite ou de gauche!

habitant de Mannens

30.06.2020 à 15:11

Avant ces 2 projets, il y a beaucoup d autres choses à améliorer beaucoup plus importante... En sachant en plus que les finances ne vont pas bien...!! On peut bien ne plus faire confiance à TOUTE cette équipe

emang

30.06.2020 à 13:45

J’espère qu’on trouve des gens capables pour faire avancer cette commune .... car j’ai l’impression qu’il y à longtemps que plus rien n’avance.