Montebourg suspendu de ses fonctions de porte-parole
Actualisé

Montebourg suspendu de ses fonctions de porte-parole

Arnaud Montebourg a été suspendu de ses fonctions de porte-parole par Ségolène Royal après sa mauvaise plaisanterie sur son compagnon François Hollande, a-t-on appris jeudi dans l'entourage de la candidate socialiste.

Pendant un mois, M. Montebourg ne pourra donc plus s'exprimer au nom de Mme Royal, précisait-on de même source.

M. Montebourg avait annoncé dans la matiné avoir présenté ses excuses à François Hollande et Ségolène Royal après sa mauvaise plaisanterie de la veille au soir sur le couple. Pour ces «propos à vocation humoristique (...) malheureusement mal interprétés», le député avait précisé avoir remis tôt jeudi à Ségolène Royal ses fonctions de porte-parole «dont elle disposera».

Invité dans l'émission «Le Grand Journal» sur Canal+ à dire quel était le seul défaut de Mme Royal, Arnaud Montebourg avait répondu: «son compagnon». «Je pensais vous faire rire», a-t-il très vite ajouté devant les rires étonnés des personnes présentes. «C'était pour rire».

«Ca a jeté un froid sur le plateau», a témoigné jeudi la députée UMP Nadine Morano, présente lors de l'émission. A la même question sur Sarkozy, elle avait pour sa part répondu: «Le chocolat». Interrogée sur RTL, elle a rebaptisé le porte-parole de la candidate socialiste Arnaud «Montebourde».

«Ca s'appelle de l'humour», a minimisé sur Europe-1 Julien Dray, le porte-parole en chef de Ségolène Royal. «Vous pouvez dire que c'est une bêtise», a-t-il tout juste concédé, avant de demander que la campagne «parle de la réalité des problèmes de nos concitoyens». (ap)

Ton opinion