Action: Montée d'adrénaline pour deux has been
Actualisé

ActionMontée d'adrénaline pour deux has been

Au rayon blockbusters estivaux, «Night and Day» tient la bonne recette. Mais pas les bonnes vedettes.

par
Fred Ferrari

Quand elle bute à l'aéroport contre un bel inconnu qui lui lance ensuite des regards rassurants alors qu'elle tremble dans l'avion, June se dit qu'elle­ est enfin tombée sur un bon coup, et qu'elle a intérêt à assurer. Mais elle n'imaginait pas ce que cela impliquerait. Car un crash d'avion plus tard, la blonde se retrouve en cavale­ avec un Roy (le bel inconnu) agent secret, qui attire les ennuis comme des mouches...

Outre le mélange attendu d'action et de romance, le scénario de «Night and Day» use d'un subterfuge assez ingénieux. Quand June est embarquée dans des péripéties qui la dépassent, soit elle est à côté de la plaque (elle se refait une beauté aux toilettes pendant que Roy massacre les méchants), soit elle vit un tel stress qu'elle voit les exploits de Roy complètement magnifiés, soit elle est droguée (de sorte qu'elle ne voit rien du tout). Ce qui laisse toujours planer le doute sur les capacités véritables du héros.

Ce subterfuge fait d'une pierre deux coups: en plus de dynamiser le récit, il permet de faire oublier que Tom Cruise n'a plus 20 ans, (il frôle la cinquantaine et ressemble plus à Harrison Ford dans «Six jours, sept nuits» qu'à Daniel Craig dans «Casino Royale»), ni Cameron Diaz la fraîcheur de «Mary à tout prix». Le public américain ne s'y est pas trompé, qui a boudé le film dès sa deuxième ­semaine d'exploitation. C'est un peu cruel pour un divertissement rondement mené. Mais c'est réaliste.

«Night and Day»

De James Mangold. Avec Tom Cruise, Cameron Diaz.

Ton opinion