Actualisé 05.04.2006 à 22:19

Montres de luxe suisses pénalisées

L'industrie horlogère suisse s'inquiète de l'entrée en vigueur dès le 1er avril en Chine d'un impôt de consommation taxant les produits de luxe à 20%.

En effet, la quasi-totalité (99,6%) des montres haut de gamme vendues dans l'Empire du Milieu sont helvétiques. La taxe s'applique aussi bien aux biens importés qu'aux produits indigènes. Le Département fédéral de l'économie s'est saisi du dossier. Les services de Joseph Deiss ont déjà arrêté différentes mesures et pris contact avec les autorités chinoises.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!