Actualisé

Hockey sur glaceMonumental, le HC Ajoie remporte la Coupe de Suisse

Un fantastique HC Ajoie a remporté la finale de la Coupe de Suisse contre Davos (7-3) en marquant cinq fois en powerplay.

par
Sport-Center
L'attaquant jurassien Mathias Joggi exulte après le quatrième but marqué par Ajoie.

L'attaquant jurassien Mathias Joggi exulte après le quatrième but marqué par Ajoie.

Keystone

Quelle ambiance de folie à Lausanne dimanche, où le HCA jouait «à la maison». Deux à zéro après 20 minutes, le HC Ajoie a vécu un début de match sur un nuage dimanche en finale de la Coupe de Suisse. Acclamé par plus de 7000 supporters jurassiens déchaînés à chaque intervention défensive ou incursion en zone d'attaque, les Ajoulots ont profité de deux séquences à 5 contre 4 pour prendre les devants.

Mathias Joggi (9e) et Reto Schmutz (11e) ont fait chavirer la Vaudoise aréna en concluant deux actions d'école en supériorité numérique. Auparavant, le gardien Tim Wolf avait eu la brillante idée d'intervenir avec détermination lorsque les Davosiens ont connu leurs temps forts en début de partie. Le portier du HCA a disputé une très grande finale.

Phénoménal powerplay

Les Ajoulots ont poussé le HCD dans les cordes en deuxième période, inscrivant au passage deux nouveaux buts en supériorité numérique: des réussites attribuées à Birbaum (22e, 3-0) et Joggi (30e, 4-0), même si Reto Schmutz a probablement à chaque fois dévié le puck avant qu'il franchisse la ligne. Davos s'est donné un peu d'air en marquant deux fois grâce à Luca Hischier (30e, 1-4) et Mattias Tedenby (40e, 2-4).

Les Grisons ont ensuite mis les Ajoulots sous pression en inscrivant leur troisième but à dix minutes de la fin du temps réglementaire grâce à Marc Wieser (50e, 4-3). Les Jurassiens ont repris un peu d'air en marquant leur cinquième but en six tentatives (!) en powerplay lorsque Thibault Frossard a sorti un lapin de son chapeau en ajustant la lucarne des buts grisons (53e 5-3).

En contre-attaque et sur un service de Jonathan Hazen, Philipp-Michaël Devos a inscrit le numéro six dans une ambiance de folie (57e, 6-3). Schmutz a glissé le 7e but dans la cage vide à 71 secondes de la fin du match.

Le HC Ajoie devient ainsi la première équipe romande après Genève-Servette (1959, 1972) et Neuchâtel Young Sprinters (1957, 1958 et 1963) à remporter la Coupe de Suisse.

Cyrill Pasche, Lausanne

Ajoie – Davos 7-3 (2-0 2-2 3-1)

Vaudoise aréna. 9284 spectateurs (guichets fermés).

Arbitres: MM. Lemelin, Stricker, Obwegeser et Progin.

Buts: 9e Joggi (Hazen, Hauert/ 5 c 4) 1-0, 11e Schmutz (Devos, Hazen/ 5 c 4) 2-0, 22e Birbaum (Frossard/ 5 c 4) 3-0, 30e Joggi (Hazen, Devos/ 5 c 4) 4-0, 30e Hischier (M. Wieser, Lindgren) 4-1, 40e Tedenby (Guerra) 4-2, 50e M. Wieser (Hischier) 4-3, 53e Frossard (Ryser/ 5 c 4) 5-3, 57e Devos (Hazen) 6-3, 59e Schmutz (Hazen, Devos/ 5 c 6, cage vide) 7-3.

Ajoie: Wolf; Ryser, Pouilly; Birbaum, Hauert; Casserini, Dotti; Pilet; Hazen, Devos, Schmutz; Huber, Privet, Joggi; Thibaudeau, Frossard, Muller; Staiger, Mäder, Arnold; Macquat. Entraîneur: Sheehan.

Davos: S. Aeschlimann; Du Bois, Jung; Nygren, Guerra; Kienzle, Stoop; Barandun; Ambühl, Corvi, Herzog; Palushaj, Lindgren, Tedenby; M. Wieser, Hischier, Kessler; Meyer, M. Aeschlimann, Egli; Frehner. Entraîneur: Wohlwend.

Notes: Ajoie sans Prysi (surnuméraire). Davos sans Bader, Baumgartner, Paschoud ni D. Wieser (blessés). Tir sur le poteau: Du Bois (46e). Temps mort demandé par Ajoie (50e) et Davos (57e). Davos sort son gardien au profit d'un sixième joueur de champ (de 57'33 à 58'49).

Pénalités: 3 x 2' contre Ajoie, 6 x 2' + 1 x 10' (Aeschlimann) contre Davos.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!