Fraude chez UBS: Moody's pourrait dégrader la note de la banque
Actualisé

Fraude chez UBSMoody's pourrait dégrader la note de la banque

La note d'UBS AA3 a été placée sous surveillance par l'agence de notation financière Moody's après la découverte d'une perte de deux milliards de dollars liée à des transactions non autorisées.

L'agence de notation financière Moody's a annoncé jeudi avoir placé la note AA3 long terme d'UBS sous surveillance. Cela en vue d'une possible dégradation en raison des «faiblesses dans la gestion du risque du groupe».

La banque a annoncé jeudi qu'un courtier ayant causé une perte de l'ordre de deux milliards de dollars liée à des transactions non autorisées avait été appréhendé à Londres.

Une perte de 2 milliards de dollars serait certes «gérable» par la banque, note Moody's, mais «ces pertes soulèvent des questions sur la capacité du groupe à réussir la reconstruction de ses opérations de banque d'investissement».

L'examen de la situation «a peu de chance de conduire à des dégradations de plus d'un cran», a précisé Moody's dans un communiqué.

Implications étudiées

Moody's étudiera également «les implications d'un tel événement sur la capacité de la direction à faire croître le chiffre d'affaires de la banque d'investissement d'une façon convenable en termes de risque, et l'impact potentiel sur ses bénéfices d'un nouveau revers sur ce front».

«De la même façon, nous envisagerons les implications potentielles d'un tel événement sur la réputation d'UBS auprès de ses clients de son activité de banque privée et de gestion de fortune», a ajouté l'agence.

La nouvelle de l'arrestation du courtier soupçonné d'être l'auteur de la fraude a fait l'effet d'une bombe dans le monde financier et le titre UBS a clôturé en chute de 10,80% à 9,75 francs suisses, dans un marché en hausse de 0,29%.

La banque a précisé que cette affaire risquait de faire plonger dans le rouge ses résultats du troisième trimestre, mais que ses clients ne devraient pas en souffrir directement. (ats)

Ton opinion