Prix du lait: Moratoire sur les négociations demandé
Actualisé

Prix du laitMoratoire sur les négociations demandé

Hansjörg Walter, le président de l'Union suisse des paysans, demande un moratoire sur les négociations autour du prix du lait.

Les transformateurs laitiers ont réclamé une nouvelle baisse des prix pour le 1er juillet.

L'USP souhaite un armistice, a expliqué M. Walter dimanche sur les ondes de la radio alémanique DRS. Selon lui, il ne faut pas débuter de nouvelles négociations la semaine prochaine déjà.

Le prix du lait est passé de 80 centimes le kilo en début d'année à 58 centimes actuellement. Les coûts de production des paysans ne sont désormais couverts qu'à 70 %, a renchéri Peter Gfeller, président de la Fédération des producteurs suisses de lait. Il faut revenir en arrière, selon lui.

Les transformateurs laitiers n'entrent pas en matière. Le numéro un de la branche, Emmi, juge cette revendication «totalement illusoire», indique son porte-parole Stephan Wehrle. Les prix du lait sont bas parce qu'il y a toujours une surproduction.

(ats)

Ton opinion