Nouvelle-Zélande: Mordu au pénis, il a risqué de mourir empoisonné

Actualisé

Nouvelle-ZélandeMordu au pénis, il a risqué de mourir empoisonné

Un homme a manqué de perdre la vie après s'être fait mordre le pénis par une araignée venimeuse.

par
atk
Une araignée Katipo. - Photo: dr

Une araignée Katipo. - Photo: dr

Un touriste canadien de 22 ans se souviendra encore longtemps de son séjour en Nouvelle-Zélande. Alors qu'il se trouvait en vacances dans le pays, l'homme est allé se baigner entièrement nu. Il s'est ensuite octroyé une petite sieste sans se rhabiller. Mal lui en a pris. Une araignée en a profité pour le mordre sur le pénis. Et l'histoire aurait pu en rester là, si l'arachnide n'était pas une katipo, une espèce très dangereuse, cousine éloignée de la veuve noire.

«Il s'est réveillé et a vu son pénis gonflé et douloureux. Il avait une marque rouge sur la verge qui ressemblait à une morsure», a expliqué au «New Zealand Medical Journal», le docteur Nigel Harrison, qui s'est occupé du Canadien. «C'était une grosse morsure et mal placée», a-t-il précisé.

Pris de maux de tête, de fièvre et de nausées, le touriste s'est immédiatement rendu à l'hôpital. Après avoir pris des médicaments antivenimeux, son état s'est rapidement amélioré, mais ses problèmes cardiaques ont persisté. Il a donc dû passer 16 jours à l'hôpital d'Auckland avant d'être transféré au Canada.

Il s'agit du premier cas connu de myocardite ou inflammation du cœur, survenue après une morsure d'araignée katipo. Cette espèce a tué deux personnes au 19e siècle.

Ton opinion