Actualisé 06.08.2014 à 15:53

Etats-UnisMorillo taille un costard aux DJ stars «flemmards»

La légende de l'electro n'a pas la langue dans sa poche en évoquant ceux qui mixent à l'aide d'ordinateurs. Cash!

von
Fabien Eckert
Le quadra américain est nostalgique des années 1990.

Le quadra américain est nostalgique des années 1990.

L'Américain est un vieux de la vieille qui ne jure que par le mix traditionnel. Il a connu la gloire au milieu des années 1990, notamment sous le pseudo de Reel 2 Real, avec le tube «I Like to Move It». Depuis lors, Erick Morillo a construit un empire et a participé à l'expansion de Strictly Rhythm et Subliminal, deux labels de renommée internationale. Alors, quand cette légende prend la parole pour dégommer ses petits camarades DJ, son avis pèse lourd.

«Bon nombre de ces types ne produisent même plus eux-mêmes les titres qu'ils jouent», a pesté Erick Morillo dans le «New York Daily News». Il a ensuite comparé le travail des DJ des années 1990 avec la manière de faire de ceux d'aujourd'hui. «A l'époque, les gens seraient devenus fous de voir un mec ne rien faire derrière son ordinateur. Maintenant, le public n'en a rien à foutre.»

Pour Morillo, un DJ qui bosse avec un laptop, c'est une insulte. «Ces flemmards ont assassiné notre métier.» Le New-yorkais a lâché un nom pour illustrer son propos, celui de Calvin Harris, qu'il qualifie de «pop star» au même titre qu'Avicii ou Guetta. «Calvin se tient debout derrière sa régie et semble glander. Ce serait bien qu'il ait plus la patate!» Fataliste, il a ajouté: «Voilà à quoi ressemble l'industrie aujourd'hui.»

Il n'y a pas que du négatif chez Morillo. Il est heureux de voir enfin exploser la musique électronique aux Etats-Unis, alors qu'en Europe, cela fait plus de trente ans que ça dure. «Tant mieux que les DJ soient très demandés chez nous. Au Royaume-Uni, certains étaient déjà des rock stars dans les années 1980.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!