Grèce: Mort, à 50 ans, d'un des plus vieux ours de refuge
Actualisé

GrèceMort, à 50 ans, d'un des plus vieux ours de refuge

Andréas, l'un des plus vieux ours du monde habitant dans des refuges de vie sauvage, est mort à l'âge de 50 ans, a annoncé samedi Arctouros, une organisation qui protège l'ours brun dans le massif de Pinde.

Andréas était l'un de premiers ours à avoir habité ce refuge en 1993.

Andréas était l'un de premiers ours à avoir habité ce refuge en 1993.

«Andréas, l'ours symbole d'Arctouros, a atteint l'âge de 50 ans alors que la moyenne de vie des ours est entre 25 et 30 ans», a indiqué un communiqué de l'ONG. «Il était l'un de plus vieux habitants du refuge d'Arctouros ainsi que de tous les refuges de vie sauvage du monde», selon ce texte.

Andréas était l'un des premiers ours à avoir habité ce refuge en 1993 «après avoir été saisi par l'organisation auprès d'un montreur d'ours (...) dans un état misérable», poursuit le texte en soulignant qu'«il avait été adopté par plus de 300 personnes». «A l'époque son poids était de 90 kilos et ces dernières années, il a atteint environ 150 kg», selon la même source.

Ces dix dernières années, il bénéficiait «de son propre appartement dans la forêt où se trouve le refuge pour ne pas être dérangé par les autres ours ou par les visiteurs», explique l'ONG.

Situé au pied du mont Nimféo dans le département de Florina, l'ONG Arctouros, dont l'un de membres fondateurs est Yannis Boutaris, le maire de la ville proche de Salonique, se consacre depuis 20 ans à la protection de l'écosystème des massifs et surtout des grands mammifères et de l'ours. (afp)

Ton opinion