Actualisé

Mort d'Anna Nicole Smith: descentes de police chez ses médecins

Los Angeles - La police a mené plusieurs perquisitions vendredi en Californie chez des médecins dans le cadre de l'enquête sur la mort d'Anna Nicole Smith.

L'ex-playmate est décédée en février d'une overdose de médicaments.

Les cabinets perquisitionnés sont ceux des médecins qui avaient prescrit des médicaments à la star, avant sa mort soudaine à l'âge de 39 ans dans un hôtel de Floride, ont indiqué les autorités judiciaires. Huit mandats de perquisition ont été délivrés. Personne n'a été arrêté.

La mort d'Anna Nicole Smith avait passionné les médias, quelques mois seulement après la mort de son fils Daniel, décédé d'une overdose aux Bahamas, à l'âge de 20 ans. Une autopsie avait déterminé que l'ex-starlette avait succombé à une surdose accidentelle de médicaments.

Selon l'enquête, elle prenait en même temps des antidépresseurs, de la méthadone, des antibiotiques, des pilules pour perdre du poids, contre les douleurs abdominales et d'autres médicaments sur ordonnance.

Le responsable de la justice de Californie a refusé de dire si les perquisitions pouvaient engendrer des poursuites pour meurtre, laissant toutefois entendre qu'un "crime grave" pourrait avoir été commis si des médicaments ont été prescrits dans l'illégalité.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!