Actualisé 20.06.2017 à 12:17

Inde

Mort de Roona, la fillette hydrocéphale

Une Indienne, qui souffrait d'une maladie rare et dont le sort avait suscité un émoi mondial en 2013, est décédée à l'âge de cinq ans.

Roona et sa mère, en 2014, après une deuxième opération.

Roona et sa mère, en 2014, après une deuxième opération.

AFP

Les parents de Roona Begum ont précisé que leur fille était décédée dimanche à leur domicile dans un village du nord-est de l'Inde. Elle devait être opérée à nouveau dans quelques jours. Agée de cinq ans, la fillette souffrait d'une maladie qui avait fait doubler le volume de sa tête.

«Dimanche, elle a commencé à avoir des problèmes respiratoires et j'ai appelé mon mari pour qu'il se dépêche de rentrer à la maison», a raconté à l'AFP sa mère, Fatima Begum. «Il a couru chez nous et lui a donné de l'eau mais avant que nous puissions l'emmener à l'hôpital elle est morte», a-t-elle ajouté.

Roona Begum était née avec une grave anomalie neurologique qui s'est traduite par l'augmentation du volume des espaces contenant le liquide céphalorachidien et provoque une pression sur le cerveau.

Plusieurs opérations

La circonférence de sa tête avait ainsi atteint 94 centimètres, soit près de deux fois plus que la normale pour une enfant de son âge, l'empêchant de se tenir droite ou même de marcher à quatre pattes.

La diffusion de photos de l'enfant prises par un photographe de l'AFP en 2013 dans sa région natale du nord-est de l'Inde, l'État du Tripura, avait soulevé un élan de solidarité dans son pays et à l'étranger, notamment en raison de l'extrême pauvreté de ses parents. Un hôpital de New Delhi avait alors accepté de la traiter gratuitement. Une série d'opérations chirurgicales avait permis de réduire la circonférence de sa tête d'environ 40 centimètres. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!