Suisse romande: Mortalité en hausse, entrées en baisse: les EMS se vident
Publié

Suisse romandeMortalité en hausse, entrées en baisse: les EMS se vident

De nombreux lits ont été libérés par un pic de décès cet automne. La crainte du Covid freine les admissions. Résultat: les finances des établissements pourraient en pâtir.

par
frb
La crise du coronavirus a libéré de nombreux lits dans les établissements médico-sociaux romands.

La crise du coronavirus a libéré de nombreux lits dans les établissements médico-sociaux romands.

Cecilie_arcurs

EMS cherchent résidents. En Suisse romande, les établissements médico-sociaux connaissent actuellement un taux d’occupation en baisse, affirmait mercredi soir le «19:30» de la RTS. La faute à un pic de mortalité observé en novembre dernier, et à une réticence des seniors à l’admission en raison du contexte sanitaire inquiétant. À Genève, la situation est inédite: certains EMS ont des lits disponibles immédiatement, alors qu’en général, il faut attendre plusieurs mois avant de se faire attribuer une place.

Cet exode pourrait avoir des conséquences sur le plan financier. Les structures médicalisées sont subventionnées dès que leur taux d’occupation atteint 98%. Or actuellement, certains EMS sont au-dessous de 90%. Raison pour laquelle l’État de Genève a par exemple été approché par l’association cantonale des EMS afin de trouver une solution.

À noter que les réticences à être admis devraient s’estomper à mesure que la couverture du vaccin s’étend. En effet, une fois vaccinés, les résidents ou leurs proches peuvent bénéficier d’un confort de vie amélioré et le taux d’occupation devrait progressivement remonter.

Ton opinion

229 commentaires