Mos Def revient en Suisse pour un unique concert
Actualisé

Mos Def revient en Suisse pour un unique concert

LAUSANNE. Programmé pour une seule et unique date suisse, le rappeur et acteur américain
est très attendu aux Docks samedi.

Originaire de Brooklyn, Mos Def a fait ses premiers pas musicaux au sein de son groupe, Urban Thermo Danymics, créé avec son frère DCQ et sa soeur Ces. Repéré par De La Soul, il est invité par ces derniers sur leur album «Stakes Is High», et, depuis, une étoile est née. Tout lui réussit! Cinéma (il était comédien avant de rapper), slam et musique. Il s'allie en 1998 au rappeur Talib Kweli et tous deux sortent un disque commun sous le nom de Blackstar. De cette collaboration il en résulte un son frais et salvateur pour un mouvement hip-hop en perte d'identité à cette époque. Un an plus tard, Dante Smith, son nom à la ville, sort son premier album solo, «Black on Both Sides», bourré de paroles intelligentes et d'idées novatrices. On pouvait y entendre à la fois des guitares très hard rock et des sonorités soul ou jazz.

Puis, laissant un peu de côté le rap, c'est sur grand écran que le New-Yorkais s'illustre: «A l'ombre de la haine», «Braquage à l'italienne» ou «16 Blocks», avec Bruce Willis.

En 2004, le goût de la musique revient et, sans jamais suivre la tendance, Mos Def va encore plus loin dans sa seconde escapade solitaire, «The New Danger», résolument rock, même si lui se définit hip-hop. Connu et reconnu, il se permet de sortir, début 2007, «True Magic», sans aucune promotion, dans un boîtier sans pochette.

Claudino T. Monteiro

Les Docks, sa 17, 21 h

Ton opinion