Coupe Spengler: Moscou domine Davos
Actualisé

Coupe SpenglerMoscou domine Davos

Largement supérieur techniquement, le Dynamo Moscou n'a fait qu'une bouchée de Davos (4-1), en ouverture de la 82e Coupe Spengler.

Devant leur public (6746 spectateurs/guichets fermés), les Grisons n'ont jamais pu inquiéter des Russes qui semblent bien être les ogres annoncés.

Les hommes d'Arno Del Curto devront corriger le tir dès samedi (20h15) s'ils ne veulent pas abandonner tout espoir de finale après deux journées seulement. Mais face au Team Canada, ce sera tout sauf une sinécure. Impuissants à cinq contre cinq, les Rhétiques n'ont jamais su hausser le rythme pour combler le gouffre de talent qui les sépare des éléments de l'ancien club de la police secrète soviétique. Même lors des situations spéciales, le HCD passait la majeure partie du temps à patiner après la rondelle.

Leonardo Genoni avait pourtant longuement repoussé l'échéance. Le portier local s'était multiplié face à Cajanek (7e/à 4 contre 5), Neprjaev (8e), Weinhandl (10e) ou encore Yatchmenev (11e). Mais la double pénalité infligée à Andres Ambühl était de trop. D'un lancer anodin pris de la ligne bleue, Gennady Razin (12e) trouvait le côté droit du but davosien et concrétisait la large domination des joueurs de l'Est (15 tirs à 4 lors du premier tiers-temps).

La 3e de Landry

Un peu trop «faciles», les Russes auraient pu s'empêcher les sueurs froides venues de la crosse de Sandro Rizzi à la mi-match. Galvanisés par cette réussite, les Grisons se ruaient ensuite inconsidérément sur les buts de Yeremeev et Mattias Weinhandl faisait basculer le match en contre, 103 secondes après le but grison. Le Suédois aux 182 matches de NHL avec le Wild du Minnesota et les New York Islanders profitait alors à merveille d'un service millimétré de l'intenable Peter Cajanek.

Frustré par les montants aux 15e et 49e minutes, Dmitri Afanasenkov trouvait enfin la récompense de ses efforts en toute fin de rencontre (56e). Dans la foulée, Eric Landry scellait le score dans la cage vide. Annoncé blessé, le Canadien était bel et bien sur la glace pour la première rencontre de la grand-messe davosienne. L'ancien attaquant de Lausanne, Bâle et Berne, aligné au centre du deuxième trio moscovite, a ainsi disputé la troisième Coupe Spengler de sa carrière. A chaque fois, il portait les couleurs d'une équipe différente (Davos, Team Canada et Dynamo Moscou).

Dynamo Moscou - Davos 4-1 (1-0 1-1 2-0)

Vaillant-Arena. 6746 spectateurs (guichets fermés). Arbitres: Zalasky/Stricker (S/Can), Kohler/Müller (S). Buts: 12e Razin (Kaljuzhny, Zinoviev/à 5 contre 4) 1-0. 31e (30'59'') Rizzi (Niinimaa, Guggisberg/à 5 contre 4) 1-1. 33e (32'42'') Weinhandl (Cajanek) 2-1. 56e Afanasenkov (Pestusko) 3-1. 60e (59'50'') Landry (Pestushko/dans la cage vide) 4-1. Pénalités: 6 x 2' contre le Dynamo Moscou; 6 x 2' contre Davos.

Dynamo Moscou: Yeremeev; Valentenko, Rachunak; Cajanek, Goroshansky; Pestushko, Vyshidkevitch; Razin, Tolpeko; Denisov, Landry, Neprjaev; Shitikov, Zinoviev, Afanasenkov; Budkin, Rylov, Yatchemenev; Kaljuzhny, Zhitnik, Weinhandl.

Davos: Genoni; Gianola, Grossmann; Taticek, Blatter; Jan von Arx, Furrer; Naumenko, Niinimaa; Riesen, Reto von Arx, Sykora; Bürgler, Marha, Daigle; Guggisberg, Rizzi, Ambühl; Salmelainen, Pohl, Sonnenberg.

Notes: Davos sans Della Rossa, Leblanc, Müller, Stoop (pas convoqués), Gerber, Dino et Marc Wieser (surnuméraires). Daniel Stricker siffle le premier match de sa carrière à la Coupe Spengler. 2e Ambühl tire sur la transversale. 15e et 49e Afanasenkov tire sur les montants. 60e (59'25'') Davos demande un temps-mort. Davos sans gardien dès 59'25'' jusqu'à 59''50.

(ats)

Davos. 82e Coupe Spengler. 1re journée:

Dynamo Moscou - Davos 4-1 (1-0 1-1 2-0). Team Canada - Karlovy Vary (Tch) 3-1 (0-0 3-1 0-0). Classement: 1. Dynamo Moscou 1/3 (4-1). 2. Team Canada 1/3 (3-1). 3. Ingosltadt 0/0. 4. Karlovy Vary 1/0 (1-3). 5. Davos 1/0 (1-4).

Ton opinion