Actualisé

SyrieMoscou et Ankara votent un cessez-le-feu

Une nouvelle trêve en Syrie a été décidée entre la Turquie et la Russie, mercredi. Alors qu'on dénombre de nouvelles victimes parmi les civils.

1 / 150
Malgré la trêve humanitaire, les violences entre l'armée syrienne et les insurgés ont repris dans la Ghouta orientale. (Mercredi 28 février 2018)

Malgré la trêve humanitaire, les violences entre l'armée syrienne et les insurgés ont repris dans la Ghouta orientale. (Mercredi 28 février 2018)

AFP
Les Etats-Unis ont commencé à livrer des armes aux combattants kurdes contre l'EI dans le nord de la Syrie, au grand dam d'Ankara. (Mardi 30 mai 2017)

Les Etats-Unis ont commencé à livrer des armes aux combattants kurdes contre l'EI dans le nord de la Syrie, au grand dam d'Ankara. (Mardi 30 mai 2017)

Keystone
Des frappes de la coalition ont visé des immeubles d'habitation à Mayadine, dans l'est de la Syrie, faisant 35 civils morts. (Jeudi 25 mai 2017)

Des frappes de la coalition ont visé des immeubles d'habitation à Mayadine, dans l'est de la Syrie, faisant 35 civils morts. (Jeudi 25 mai 2017)

Keystone

La Turquie et la Russie se sont entendues sur un accord de cessez-le-feu dans toute la Syrie, a annoncé mercredi l'agence progouvernementale Anadolu. La trêve devrait entrer en vigueur à minuit.

Le plan vise à étendre le cessez-le-feu instauré à Alep à l'ensemble du pays, tout en excluant les «groupes terroristes», précise l'agence. Interrogé sur cet accord, un porte-parole du Ministère turc des affaires étrangères s'est refusé à tout commentaire.

L'agence ne précise pas quand et comment cet accord de cessez-le-feu a été conclu. Des pourparlers se sont tenus ces dernières semaines à Ankara entre la Russie, la Turquie et l'opposition syrienne.

En cas de succès, cet accord devrait être la base des négociations politiques entre le régime et l'opposition que Moscou et Ankara veulent organiser à Astana, au Kazakhstan, selon Anadolu. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!