Smartphone: Motorola croit au mobile à blocs interchangeables
Actualisé

SmartphoneMotorola croit au mobile à blocs interchangeables

Le fabricant a annoncé collaborer avec Phonebloks sur le projet Ara afin de proposer des smartphones modulables à personnaliser soi-même.

par
man
Les utilisateurs pourront configurer leurs smartphones sur mesure grâce à des petits blocs interchangeables aux caractéristiques différentes. (dr)

Les utilisateurs pourront configurer leurs smartphones sur mesure grâce à des petits blocs interchangeables aux caractéristiques différentes. (dr)

Si le nouveau projet Ara de Motorola a un air de déjà-vu, ce n'est pas un hasard. Le fabricant américain s'est rapproché de Phonebloks. Ce projet de smartphone modulable qui doit permettre à son utilisateur de modifier à sa guise les composants de son téléphone portable, avait créé le buzz sur la Toile et suscité un vif intérêt en septembre dernier.

Preuve qu'il n'était pas si utopique que cela, Motorola a annoncé collaborer avec son concepteur, le designer néerlandais Dave Hakkens afin de rendre le projet viable et augmenter la communauté de développeurs intéressés. «Nous voulons faire pour le matériel ce que la plateforme Android a fait pour le logiciel: créer un écosystème actif de développeurs tiers, abaisser les barrières à l'entrée, augmenter le rythme de l'innovation et réduire considérablement les délais de développement», a indiqué Motorola sur son blog.

A l'instar de Phonebloks, Motorola a l'intention de rendre le smartphone entièrement modulable et évolutif en proposant aux utilisateurs un endosquelette de base, sur lequel pourront se greffer différents petits blocs interchangeables. Ceux-ci ajoutent au smartphone ses principaux composants, comme l'écran, le processeur, la batterie, l'espace de stockage, la mémoire vive, le clavier, les capteurs, ou même des fonctionnalités qui n'existent pas encore, explique Motorola.

Il faudra attendre des mois pour voir le résultat sur le marché de la création de cette plateforme ouverte et gratuite. Le fabricant compte néanmoins mettre à disposition des développeurs intéressés les premiers kits de développement pour leurs futurs modules d'ici cet hiver déjà.

Ton opinion