Publié

Euro 2020Mots forts de Kevin Mbabu, Yann Sommer est parti

La déception était immense dans le camp suisse, après la gifle reçue à Rome face à l’Italie (3-0). Le gardien, lui, est parti assister à la naissance de son deuxième enfant.

par
Robin Carrel
(Rome)
Kevin Mbabu a fini le match frustré.

Kevin Mbabu a fini le match frustré.

AFP

Un footballeur, comme tout bon sportif, déteste la défaite. Alors quand en plus elle est large comme mercredi au Stadio Olimpico, forcément, ça pique. Kevin Mbabu, passé par la case micro de la RTS après la rencontre, a fait part de sa frustration. Le joueur de Wolfsburg, sorti en cours de deuxième mi-temps pour Silvan Widmer, espère une réaction avant la partie décisive de dimanche.

«On n’a pas très bien vécu ce match, forcément, avec cette défaite, a grincé Mbabu sur la TV romande. Ils ont montré qu'ils en voulaient plus ce soir, tout simplement, et on n'a pas su répondre au niveau de l'intensité et au niveau des duels. Ils ont été là tout au long du match et on n'a pas su répondre à ce challenge.»

«Ca fait très mal, surtout qu'on espérait beaucoup plus, a-t-il continué. On était venus ici avec de belles intentions, dont celle de gagner. Nous devons nous reconcentrer très vite et être prêts à tout donner pour l'équipe. Parce que je pense que ce soir, tout le monde ne l'a pas fait. C'est décevant et on doit se poser les bonnes questions pour nous remettre sur le bon chemin et espérer une qualification.» Des mots forts.

«Nous n'avons pas été une vraie menace, ce qui ne ressemble pas à nos performances habituelles, a quant à lui regretté Vladimir Petkovic, en conférence de presse d'après-match. Je suis déçu, évidemment. C’est une déception au niveau du résultat mais aussi de notre performance. Je me suis entretenu avec l'équipe, nous devons être déçus, mais demain est un autre jour. Nous allons rester positifs et optimistes et nous préparer comme il faut pour le match décisif qui nous attend contre la Turquie.»

Granit Xhaka devra réveiller les siens.

Granit Xhaka devra réveiller les siens.

AFP

Granit Xhaka, lui, en avait aussi gros sur la patate, après avoir appuyé le constat que l’adversaire était trop fort: «On a fait trop d'erreurs et, à ce niveau, quand on fait ce genre de fautes, on ne peut pas être tranquilles avec et sans le ballon. Bravo à eux. Ce n'était pas notre jour aujourd'hui. Contre un tel adversaire, si on n'arrive pas à contrôler le jeu... L'Italie a été très bonne, techniquement au-dessus. On a vu qu'on avait encore pas mal de choses à faire pour compétitionner à un tel niveau.»

«La déception est grande, a enchaîné le capitaine. On attendait autre chose du match de ce soir. On voulait montrer du beau jeu pour les nombreux fans qui ont fait le déplacement aujourd'hui. Ça ne s'est pas bien passé pour pas mal de raisons. Dans les vestiaires, tout était très calme et le coach a beaucoup parlé. Ce soir on est déçu, demain aussi sans doute... Mais dans deux jours, il faudra retrouver de l'optimisme. On a un match à gagner.»

Demain, c’est jeudi, et ce sera sans Yann Sommer. Comme attendu, le gardien - pas exempt de tout reproche face à la Squadra - a quitté les siens après la défaite en Italie et a pris un avion pour Cologne. C’est là-bas qu’il assistera à la naissance de son deuxième enfant. Sera-t-il de retour - et dans d’assez bonnes dispositions - pour la partie décisive de dimanche à Bakou contre la Turquie? L’Association suisse de football devrait communiquer sur le sujet sous peu.

Les buts de l’Italie

Locatelli ouvre la marque à la 26e minute.

Locatelli double la mise à la 52e.

Immobile scelle le score à la 88e.

Participe à l’Euro Game

Plus de 200’000 prix instantanés d’une valeur totale de plus de 600’000 francs sont à gagner dans le cadre du concours de Denner et de «20 minutes». Avec, comme prix principal, un an d’achats gratuits chez Denner. Retrouve ici toutes les infos pour participer.

Ton opinion

373 commentaires