Actualisé 03.12.2014 à 20:26

Etats-Unis

Mourant, il écrit sa propre nécro: «je suis Spiderman»

Vaincu par la maladie, Aaron a laissé un souvenir à son fils d'un an en lui racontant que le célèbre superhéros, c'était lui. Et qu'un criminel appelé Cancer l'a vaincu.

de
joc
Aaron et son épouse Nora ont rédigé ensemble ce texte drôle et émouvant.

Aaron et son épouse Nora ont rédigé ensemble ce texte drôle et émouvant.

Aaron Purmont, 35 ans, a perdu son combat contre le cancer et s'est éteint la semaine dernière. Avant de quitter sa femme et son fils âgé d'un an, l'Américain établi à Minneapolis a pris le temps de rédiger sa propre nécrologie, qu'il a adressée à son petit garçon. Dans ce texte, écrit avec une bonne dose d'humour, Aaron fait une révélation fracassante: Spiderman, c'était lui.

«Purmont, Aaron Joseph, 35 ans, est mort paisiblement chez lui le 25 novembre après une morsure radioactive d'araignée qui l'a conduit à des années de lutte contre le crime organisé et une longue bataille contre un infâme criminel appelé Cancer, qui tourmente notre société depuis bien trop longtemps», peut-on notamment lire dans cette nécrologie publiée dans le «Star-Tribune».

Aaron a bénéficié de l'aide de sa femme pour rédiger ce texte émouvant, qui parle aussi de son autre vie, la vraie, «celle d'un doux directeur artistique, concepteur de sites web, t-shirts et posters de concerts qui était passé maître dans l'art de choisir le bon cardigan et faire la bonne remarque». L'homme affirme également qu'il est l'ex-mari de la chanteuse Gwen Stefani. «Je n'ai jamais autant ri et pleuré en une seule fois. Mais je suis heureuse que nous ayons pu faire ça. J'aime tellement cet homme», a confié Nora, son épouse, au «Huffington Post».

La fin de la nécrologie s'adresse indirectement à Ralph, qui fêtera ses deux ans en janvier. «Il grandira pour venger la mort de son père», prédit Aaron. L'avenir nous dira si le petit garçon décide de se tourner vers la médecine...

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!