06.06.2018 à 22:48

Football - Coupe du mondeMourinho voit la Suisse en 8es de finale, mais...

Comme vous et vos collègues, José Mourinho s'est prêté au jeu des pronostics, avant le début de la Coupe du monde 2018.

von
rca

Les feuilles tournent à la pause-café. Les tableaux Excel passent de mail en mail à l'insu du plein gré de votre patron, ou alors c'est lui-même qui a lancé la cagnotte. A quelques jours du début du Mondial russe, personne n'y échappe. Les pronostics d'avant-Coupe du monde sont une tradition entre collègues ou en famille.

Et comme il faut bien tenter de lancer quelques buzz pour essayer d'exister au milieu de toute cette agitation, José Mourinho, qui touchera par ailleurs 2 millions d'euros pour quatre semaines de travail en tant que consultant de la chaîne Russia Today, y est allé de ses prédictions. «C'est très difficile et je ne veux pas laisser parler mes émotions», a commencé le «Special One », avant d'y aller d'une blague dont il a le secret: «Je veux que mes joueurs gagnent, mais je veux aussi qu'ils partent vite en vacances».

L'Uruguay, dans le groupe A, a sa préférence, comme l'Espagne dans le poule B. Jusqu'ici rien de révolutionnaire. Pour le reste du tour qualificatif, le Portugais ne prend pas beaucoup plus de risques. Il voit la France (Groupe C), l'Argentine (D), le Brésil (E) et l'Allemagne (F) prendre la première place. Les choix de l'Angleterre (G) et du Sénégal (H) sont plus osés.

Le seul moment où Mourinho se mouille un peu? Il voit l'Australie passer la rampe du premier tour. Et si il pense que la Suisse se qualifiera pour les 8es de finale de la compétition et y rencontrera les Allemands, c'est surtout parce qu'il souhaite que son milieu serbe Matic prenne du repos de manière anticipée… «Désolé, Nemanja, mais tu as besoin de vacances», a-t-il lâché.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!