Selon Anthony Kavanagh...: Mouss Diouf «ne devrait pas avoir de séquelle»
Actualisé

Selon Anthony Kavanagh...Mouss Diouf «ne devrait pas avoir de séquelle»

Comme nous vous le révélions hier, le comédien a été hospitalisé d'urgence lundi soir après un accident vasculaire cérébral survenu lors d'une représentation au Théâtre du Gymnase à Paris.

Mouss Diouf se trouvait mardi en réanimation à l'hôpital Lariboisière, a annoncé son attaché de presse Stéphane Letellier expliquant que son état de santé est «stationnaire».

Le comédien présentait son nouveau spectacle, «Naturellement humain», aux professionnels du secteur et avait «ressenti une grande fatigue lors des répétitions dans l'après-midi». «Au bout de 30 minutes de représentation, sa production a pris la décision de baisser le rideau», a ajouté Stéphane Letellier.

Présent lors du malaise, l'humoriste Anthony Kavanagh a dit avoir reconnu les signes avant-coureurs d'un AVC. «Le spectacle commence, il avait des petits problèmes d'élocution, il hésitait quand il parlait», a raconté sur RTL le comédien, qui a ensuite pris sa place sur scène au pied levé.

«On a appris que Mouss avait fait une insuffisance rénale, il y avait un rein qui ne fonctionnait plus et c'est ce qui aurait causé l'accident vasculaire cérébral», a-t-il poursuivi en précisant que le comédien et humoriste était «sous surveillance. Tout devrait bien aller dans les semaines à venir et, en principe, il ne devrait pas avoir de séquelle».

Connu notamment pour son rôle dans la série «Julie Lescaut», Mouss Diouf avait prévu de présenter son spectacle au Festival d'Avignon cet été et en octobre à Paris. (ap)

Ton opinion