Protestations en Iran: Moussavi demande à ses partisans de ne pas manifester
Actualisé

Protestations en IranMoussavi demande à ses partisans de ne pas manifester

Mir Hossein Moussavi demande à ses partisans de ne pas manifester mardi à Téhéran afin de «protéger leurs vies», a annoncé mardi son porte-parole.

Deux rassemblements rivaux étaient prévus à une heure d'intervalle sur la même place Vali-ye Asr de Téhéran au risque d'accroître encore les tensions dans la capitale iranienne, où les violences post-électorales ont fait sept morts lundi selon une télévision officielle.

M. Moussavi, candidat modéré officiellement battu par le président sortant Mahmoud Ahmadinejad à l'élection présidentielle de vendredi dernier, conteste le résultat de l'élection dont il réclame l'annulation. Une fin de non recevoir lui a été présentée mardi.

Le Conseil des gardiens de la Constitution a exclu d'annuler le scrutin du 12 juin. «En vertu de la loi, la demande (...) en vue de l'annulation du vote ne peut être examinée», a déclaré un porte- parole de l'instance à la télévision nationale.

Plus tôt dans la matinée, un porte-parole du Conseil des gardiens avait déclaré que l'instance était prête à procéder à un nouveau décompte partiel des voix de l'élection.

Selon le résultat officiel, le président sortant Mahmoud Ahmadinejad a été réélu vendredi dès le premier tour avec 63% des voix contre 34% au candidat modéré Mir Hossein Moussavi, qui dénonce des fraudes massives.

(ats)

Ton opinion