Actualisé

Nucléaire iranienMoussavi opposé à des sanctions contre Téhéran

L'un des chefs de file de l'opposition iranienne, Mir Hossein Moussavi, s'est déclaré lundi opposé à de nouvelles sanctions internationales contre l'Iran.

Il s'exprimait à trois jours de discussions à Genève avec les grandes puissances sur les activités nucléaires de Téhéran.

Les six pays (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Russie, Royaume-Uni) qui demandent à l'Iran de conformer son programme nucléaire aux règles sur la non-prolifération vont avoir, jeudi à Genève, les premières négociations avec la République islamique depuis 14 mois.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a annoncé vendredi que l'Iran l'avait informée de la construction d'une nouvelle usine d'enrichissement d'uranium près de Qom (centre), en plus de celle de Natanz (centre).

Après cette annonce, certains pays occidentaux, qui accusent Téhéran de chercher à se doter de l'arme atomique, ont brandi la menace de nouvelles sanctions pour obliger Téhéran à renoncer à ses activités nucléaires suspectes.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!