La Chaux-de-Fonds (NE): Mozart pour virer les marginaux de la gare
Actualisé

La Chaux-de-Fonds (NE)Mozart pour virer les marginaux de la gare

De la musique classique retentissait à longueur de journée à la gare. Des habitués des lieux y ont vu une manière déguisée de les faire partir.

par
apn
La musique classique diffusée en continu à la gare de La Chaux-de-Fonds cassait les oreilles des marginaux qui y ont vu une mesure des CFF pour les disperser. Ils ont saccagé un haut-parleur.

La musique classique diffusée en continu à la gare de La Chaux-de-Fonds cassait les oreilles des marginaux qui y ont vu une mesure des CFF pour les disperser. Ils ont saccagé un haut-parleur.

Excédés par la musique classique diffusée à longueur de journée à la gare de La Chaux-de-Fonds (NE), des marginaux ont saccagé un haut-parleur. Selon le porte-parole des CFF interrogé par «L'Impartial» et «L'Express», les auditeurs étaient soit fâchés par le style de musique soit par le volume. Probablement les deux.

Les marginaux de la gare contactés par les deux quotidiens neuchâtelois revendiquent quasiment l'acte de sabotage. «Ils ont voulu nous disperser en musique», rouspète une jeune femme.

Les CFF affirment que leur démarche avait pour but de donner un sentiment de sécurité en diffusant de la musique classique à leurs clients, car la gare est «occupée de façon anormale par des personnes qui ne sont pas là pour prendre le train».

Déjà à Monthey en 2005

En réalité, cette pratique n'est pas une première. En 2005, les Transports publics du Chablais avaient fait appel à Mozart pour faire déguerpir des jeunes qui squattaient la salle d'attente de la gare de Monthey (VS).

Ton opinion