Actualisé 17.10.2020 à 22:35

Premier LeagueMU et City se rassurent, Liverpool tremble pour Virgil van Dijk

Blessé au genou par une sortie kamikaze de Jordan Pickford, Virgil van Dijk pourrait souffrir d’une rupture des ligaments croisés.

de
Sport-Center
Virgil van Dijk quitte la pelouse, debout mais touché au genou. (Laurence Griffiths/Pool via AP)

Virgil van Dijk quitte la pelouse, debout mais touché au genou. (Laurence Griffiths/Pool via AP)

KEYSTONE

Liverpool a peut-être perdu Virgil van Dijk pour le reste de la saison, samedi après-midi dès les premières minutes d’un derby de la Mersey engagé et haletant (2-2). Tel est la menace qui planait sur les Reds, samedi en fin de soirée, alors que le grand défenseur néerlandais venait de quitter l’hôpital, en béquilles et dans l’attente d’examens qui pourraient lourdement handicaper le champion dans la course au titre.

Selon BeIN Sports, les premières auscultations laissaient penser à «une rupture du ligament croisé antérieur», une blessure qui nécessite généralement au moins sept à neuf mois de réhabilitation. Si ce diagnostic venait à être confirmé, Virgil van Dijk et le peuple rouge auraient le droit de maudire Jordan Pickford. C’est en effet le gardien international d’Everton qui est à l’origine de la torsion fatidique au bout d’une sortie kamikaze, laquelle n’a étrangement pas été sanctionnée d’un carton rouge.

Bien plus que le but de Jordan Henderson, annulé dans les arrêts de jeu pour un hors-jeu que seul l’ordinateur pouvait déceler, cette blessure de Virgil van Dijk – si sa gravité venait à se confirmer – est un sérieux coup d’arrêt pour les Reds. Pour rappel, l’arrivée du défenseur néerlandais en janvier 2018 avait déclenché la mue de Liverpool et lancé sa folle course aux trophées.

«Pour être honnête, ça devient de plus en plus difficile à supporter, a réagi Jürgen Klopp. Pour moi, c’était clairement un penalty, et puis on a vu le drapeau se lever pour hors-jeu. Je pensais toujours que cela valait la peine de jeter un coup d’œil à la faute, mais ça ne s’est pas produit. Que puis-je dire ? Je ne veux pas affirmer que Jordan Pickford voulait le faire, mais si ce n’est pas un hors-jeu, c’est un penalty à 100 %.»

Samedi en soirée, les deux clubs de Manchester se sont rassurés après leur début de saison compliqué. Au terme d’un choc contre Arsenal démarré en trombes mais qui a vite perdu en intensité, City a assuré l’essentiel grâce à une réussite de Raheem Sterling (1-0). Privé de Kevin De Bruyne, fatigué, les Citizen ont par contre accueilli avec soulagement le retour de Sergio Agüero, auteur de soixante minutes très convaincantes.

Enfin Harry Maguire, Bruno Fernandes et Marcus Rashford ont sans doute sauvé la tête d’Ole Gunnar Solskjaer sur le banc de Manchester United. Pourtant mené rapidement à Newcastle et malgré un penalty raté (Fernandes), le trio a en effet retourné la situation pour finalement écœurer les Magpies (4-1). Alors que Maguire avait égalisé, Bruno Fernandes marquait le but du break sur une talonnade de Rashford, lequel scellait le score final d’un rush endiablé.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
9 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

boucherie pickford

18.10.2020 à 10:50

Quelle agression! c'est honteux à ce niveau de ne pas sanctionner cet attentat..

boucher de père en fils

18.10.2020 à 10:46

Un véritable attentat, honteux de laisser ce boucher s'en sortir!

Messi

18.10.2020 à 09:58

Bien fait pour lui trop bien 😃😃😃😃😃😃