centrale nucléaire: Mühleberg pourra être exploitée sans limite
Actualisé

centrale nucléaireMühleberg pourra être exploitée sans limite

La centrale nucléaire de Mühleberg (BE) pourra être exploitée sans limite dans le temps. Le résultat du vote de consultation des Vaudois n'a pas fait d'effet.

Le Département fédéral de l'énergie (DETEC) a donné son aval aux Forces motrices bernoises (FMB). Ces dernières avaient demandé l'autorisation de lever l'échéance fixée à fin 2012.

Si les conditions d'une exploitation sûre du site venaient à ne plus être remplies, la centrale pourrait toutefois pourrait être arrêtée à tout moment, précise lundi le DETEC. Sa décision peut être contestée auprès du Tribunal administratif fédéral, puis, en dernière instance, auprès du Tribunal fédéral.

Les centrales nucléaires de Beznau I et II (AG), Gösgen (SO) et Leibstadt (AG) disposent déjà d'une autorisation d'exploiter de durée indéterminée. Les FMB ont déposé en janvier 2005 une demande visant à bénéficier du même traitement.

Dans son communiqué, le DETEC justifie sa décision par le fait qu'il «n'existe pas de raison nécessitant une autorisation à durée limitée». La loi en vigueur depuis 2005 ne prévoit que des autorisations à une durée indéterminée. Une limitation dans le temps ne peut être définie que pour des raisons de sécurité «mais non pour des motifs politiques».

Non des Vaudois

La nouvelle ne devrait pas plaire aux Vaudois, qui viennent d'être consultés sur la question. Le 29 novembre, ils ont dit non à 64,4% au prolongement illimité de l'exploitation de la centrale de Mühleberg. Cette votation n'a cependant pas d'effet contraignant.

A part Vaud, deux autres cantons, Fribourg et Neuchâtel, ainsi que la ville de Berne, se sont prononcés contre la prolongation illimitée de l'exploitation de Mühleberg, tandis que les cantons de Soleure et Berne s'y sont montrés favorables.

(ats)

Ton opinion