Européens de Munich: L’or pour Kambundji sur le 200 m!

Publié

Européens de MunichL’or pour Kambundji sur le 200 m!

Exceptionnelle, la Bernoise a remporté la médaille d’or sur sa discipline de prédilection vendredi soir aux Championnats d’Europe de Munich.

par
Chris Geiger
(Munich)
Munjinga Kambundji a effacé de belle manière sa déception du 100 mètres.

Munjinga Kambundji a effacé de belle manière sa déception du 100 mètres.

AFP

Extraordinaire Mujinga Kambundji! Trois jours après avoir décroché une médaille d’argent au goût amer sur le 100 m, la Bernoise est devenue championne d’Europe du 200 m vendredi soir au Stade olympique de Munich. Elle offre ainsi à Swiss Athletics son cinquième podium depuis le début de ces joutes continentales après les deuxièmes places de Simon Ehammer en décathlon et Ricky Petrucciani sur le 400 m, ainsi que le troisième rang d’Annik Kälin en heptathlon.

Un virage de haut niveau

Placée dans le couloir numéro 3, l’athlète de 30 ans a superbement bondi des starting-blocks et réalisé un virage de haut niveau pour en ressortir au coude à coude avec Dina Asher-Smith. La Suissesse a encore réussi à accélérer l’allure sur la dernière ligne pour s’envoler vers le titre continental et couper la ligne en 22''32, devant la Britannique et la Danoise Ida Karstoft.

Deuxième meilleure sprinteuse européenne du moment, Mujinga Kambundji a donc fait mieux qu’assumer son statut sur ce demi-tour de piste. Elle a surtout ajouté une nouvelle ligne à son incroyable palmarès, qui compte notamment un titre de championne du monde sur 60 m en indoor, remporté en mars dernier à Belgrade, ainsi qu’une médaille de bronze glanée sur 200 m aux Championnats du monde en plein air de Doha en octobre 2019.

Mujinga Kambundji n’aura malheureusement pas l’opportunité de poursuivre sa moisson de breloques en Bavière puisque ses coéquipières du relais 4x100 m ont été éliminées à la surprise générale dès les séries vendredi matin. Géraldine Frey, Ajla Del Ponte, Salomé Kora et Melissa Gutschmidt ont signé le neuvième chrono (43’’93) des demi-finales en raison notamment d’un dernier passage de témoin complètement raté.

Engagé de manière inattendue sur la finale du 400 m haies, le Valaisan Julien Bonvin a pris la septième place en signant un chrono de 50''24. L’épreuve a été écrasée par le favori norvégien Karsten Warholm, qui a battu le record dans des Européens en 47''12.

Ton opinion

34 commentaires