Nissan: Murano, un gros dur civilisé qui affine ses courbes
Actualisé

NissanMurano, un gros dur civilisé qui affine ses courbes

Reprenant l'allure générale de la première version qui a fait son succès, Nissan vient de lancer une nouvelle génération de sa Murano.

par
Jacques Chassot

Si l'événement majeur de Nissan au Mondial de l'automobile, ouvert ce week-end à Paris, repose sur l'introduction effective de sa marque de luxe Infiniti sur le marché européen, la Murano n'y est pas étrangère. Car cette pionnière des crossovers, ces véhicules à la croisée des genres, consitue le lien entre les deux marques en se positionnant au sommet de l'offre Nissan. Du reste ses origines américaines – à l'instar des Infiniti – auraient pu lui permettre de revendiquer son appartenance au pôle le plus raffiné du constructeur nippon. Ses prix, malgré tout plus abordables, cantonnent cependant la Murano dans un catégorie inférieure chez Nissan, où elle vient de faire peau neuve.

Conservant un net air de famille avec la mouture initiale qui avait démarré sa carrière courant 2003 en Amérique du Nord, pour être lancée deux ans plus tard sur notre continent, la seconde génération de la Murano, qui vient d'arriver, affiche un net supplément de sophistication. A commencer par sa nouvelle carrosserie, dont la modernité visuelle accrue repose essentiellement sur un vitrage latéral plus arrondi. Alors qu'à l'inverse ses ailes plus tendues permettent à ce SUV qui combine habitabilité, luxe et sportivité de conserver une allure de gros dur civilisé qui séduit aussi.

NISSAN MURANO

Poids à vide: 1820 kg

Longueur-hauteur: 4834/1730 mm

Consommation: 10,9 l mixte

Capacité du coffre: 402/838 l

Cylindrée: 3498 cm3/V6 24 soup. à injection d’essence multipoint

kW/l/min: 188/6000 – 256 ch

Accélération 0-100 km/h: 8’’

Vitesse maxi sur circuit: 210 km/h

Prix: à partir de 65 200 fr.

Ton opinion