Tournoi de Miami: Murray s'impose en deux sets

Actualisé

Tournoi de MiamiMurray s'impose en deux sets

La logique a été pleinement respectée en finale du tournoi 1000 de Miami.

Après sa victoire vendredi sur le fantôme de Roger Federer, Novak Djokovic (ATP 3) s'est incliné le plus normalement du monde devant Andy Murray (ATP 4), l'homme le plus percutant du Circuit.

Victorieux 6-2 7-5, Andy Murray n'accuse plus que 170 points de retard au classement ATP sur le Serbe. L'Ecossais s'est imposé après 103 minutes de match pour cueillir son premier titre à Miami, son troisième de l'année après ses succès à Doha et Rotterdam. Finaliste malheureux il y a quinze jours à Indian Wells devant Rafael Nadal, dans une rencontre qui avait été tronquée par le vent, Andy Murray a longtemps fait la course en tête pour mener 6-2 1-0 service à suivre. Mais le dos au mur, Djokovic a su réagir en enlevant quatre jeux de rang. Après avoir, bien sûr, fait appel au soigneur avant d'entamer sa remontée...

A 5-3 sur son service, le Serbe a galvaudé deux balles de set, dont la seconde sur une double-faute. Il perdait ainsi brusquement le fil de son tennis pour laisser Murray conclure très aisément une finale qu'il avait abordée avec les faveurs du pronostic.

L'Ecossais est bien depuis des mois le joueur le plus incisif. N'a-t-il pas remporté neuf des onze derniers matches qui l'ont opposé aux trois meilleurs joueurs mondiaux ? Sa seule fausse note en 2008 fut bien cette élimination en huitième de finale de l'Open d'Australie devant l'étonnant Fernando Verdasco.

(si)

Ton opinion