«Muse a toujours suscité des réactions extrêmes»

Actualisé

«Muse a toujours suscité des réactions extrêmes»

Le trio anglais était hier soir sur la scène de l'Arena. Rencontre avec le batteur, Dominic Howard.

– Vous avez annoncé lundi que vous jouerez le 16 juin dans le nouveau Wembley...

– C'est énorme. Nous allons jouer devant 75 000 personnes. ça va être le plus grand concert de notre vie! Nous avons besoin de ce genre de challenge pour aller de l'avant.

– Beaucoup de vos fans ont accueilli «Black Holes And Revelations» de manière très critique. Une surprise?

– Pas vraiment. Nous avons toujours suscité des réactions extrêmes de la part de notre public. Muse ne laisse personne indifférent. On aime ou on déteste. Mais je comprends que le single «Supermassive Blackhole» ait pu être «choquant» pour nos fans purs et durs! (Rires.)

– Vous avez pensé au public, en écrivant le dernier album?

– Non. Nous essayons de tout oublier. On ne reste pas dans l'émotion des live. En même temps, nous savions que certaines chansons allaient faire bouger les foules.

– Pensez-vous au prochain album?

– Pas pour le moment, nous nous remettrons à composer sans doute l'été prochain.

Cédric Alber

Ton opinion