Musée Chaplin à Corsier-sur-Vevey (VD): le nom des investisseurs en février
Actualisé

Musée Chaplin à Corsier-sur-Vevey (VD): le nom des investisseurs en février

Les nouveaux investisseurs du Musée Chaplin se dévoileront en février, lorsque la vente du Manoir du Ban sera effective.

La promesse de vente signée jeudi après-midi devant notaire doit encore être ratifiée par le canton de Vaud.

«Il s'agit de deux partenaires luxembourgeois d'excellente réputation», a indiqué à l'ATS Philippe Meylan, architecte et promoteur du projet. Ils sont en train de créer une société qui deviendra propriétaire du Manoir du Ban, la demeure de Charlie Chaplin à Corsier-sur-Vevey.

Leur investissement dans la Fondation du Musée Chaplin se monte à plus de 7 millions de francs. «Ce sont des amis que j'ai sollicités et qui me rendent service», a précisé M. Meylan. Une information détaillée est promise pour février. «L'intérêt est très grand, des demandes nous parviennent du monde entier», se réjouit l'architecte.

Ratification début 2008

L'acte de vente signé jeudi est suspendu à la décision de la Commission de ratification foncière du district, qui se réunira en janvier. Celle-ci transmettra son préavis aux autorités cantonales qui autorisera en dernier lieu la vente, «à fin février au plus tard». Cette procédure est prévue par la loi sur la vente d'immeubles aux étrangers.

Les nouveaux investisseurs prennent le relais des communes qui avaient cautionné un prêt bancaire de sept millions de francs pour racheter le Manoir de Ban. Ils financeront aussi les études nécessaires à la réalisation du projet. Les promoteurs préparent activement le dossier de mise à l'enquête.

Voisin débouté

Le projet de musée était bloqué depuis un an à cause du recours d'un voisin au Tribunal administratif (TA) du canton de Vaud. Cette instance a finalement donné raison début décembre à la fondation. Un recours au Tribunal fédéral est théoriquement encore possible. Les considérants du TA seront connus seulement en janvier.

Le Musée Charlie Chaplin aura pour mission de mettre en valeur l'héritage du cinéaste américain dans le Manoir du Ban. La demeure où Charlot a vécu les 25 dernières années de sa vie doit être réaménagée avec des salles d'exposition permanante, un cinéma de 200 places, une scène extérieure, une boutique et une brasserie.

(ats)

Ton opinion