La Chaux-de-Fonds (NE): Musée des civilisations musulmanes en gestation
Actualisé

La Chaux-de-Fonds (NE)Musée des civilisations musulmanes en gestation

Le projet devrait voir le jour à la fin du mois de mai. Différents chapitres de l'islam y seront exposés.

par
apn
Après le musée dont l'inauguration est prévu en mai, les promoteurs prévoient de construire avant la fin de l'année deux bâtiments pour accueillir un lieu de prière, des logements et des commerces.

Après le musée dont l'inauguration est prévu en mai, les promoteurs prévoient de construire avant la fin de l'année deux bâtiments pour accueillir un lieu de prière, des logements et des commerces.

photo: Kein Anbieter

Il a fallu une quinzaine d'années pour parvenir à la concrétisation, à La-Chaux-de-Fonds (NE), de ce que ses concepteurs appellent une première en Europe: le Musée des civilisations musulmanes. L'inauguration est prévue le 27 mai, annoncent mercredi «L'Express» et «L'Impartial». «Des expositions permanentes et temporaires sur des événements historiques ou contemporains liés à l'islam y seront organisées», souligne Olivier Schinz, qui va diriger cette structure coiffée par l'Institut culturel musulman de Suisse. Bien que n'étant pas de confession musulmane, le muséologue indique: «Pour avoir notamment vécu en Mauritanie et en Palestine, la thématique liée à l'islam me tient à cœur de façon scientifique.»

Quel courant islamique sera prédominant dans ce musée? «Aucun, car nous ne prenons pas position», répond Olivier Schinz, tout en faisant remarquer que l'institution est favorable à «une vision pacifiste, ouverte et raisonnée de l'islam». Toutefois, des thématiques en rapport avec le voile islamique ou le jihad pourraient y être développées, affirme-t-il.

Dons de riches femmes arabes?

Présidente de la Fondation d'œuvres à rayonnement socio-culturel et propriétaire du bâtiment, Nadia Karmous n'a pas souhaité s'exprimer. Outre le musée dont le coût est estimé à 5 millions de francs, deux bâtiments parallèles devraient sortir de terre avant la fin de l'année. En plus d'un lieu de prière, ils vont abriter des logements et des commerces. Ces deux dernières entités, dont le coût est estimé à 22 millions de francs, auront pour vocation de financer le musée. Mais d'où provient l'argent ayant servi à la construction? De mécènes du golfe Persique, annonce Nadia Karmous dans «L'Express» et «L'Impartial». «De généreuses donatrices arabes qui aiment la Suisse ou qui y ont vécu ont contribué au projet. Il faut savoir qu'on a l'obligation dans la religion musulmane de purifier ses biens en offrant 2,5% de sa fortune. Ce qui peut vite représenter une somme importante», a-t-elle poursuivi.

Ton opinion