Etats-Unis: Musées trompés par un faussaire
Actualisé

Etats-UnisMusées trompés par un faussaire

Artiste incompris, un homme offrait de faux tableaux aux musées américains depuis plus de 20 ans. Sa supercherie vient d'être mise à jour.

par
atk
Ce Paul Signac offert au musée de Memphis au Tennessee est un faux. - Photo: dr

Ce Paul Signac offert au musée de Memphis au Tennessee est un faux. - Photo: dr

Un faussaire pas comme les autres aurait trompé pendant vingt ans une trentaine de musées américains. L'homme aurait offert de pâles copies de tableaux de maîtres, Picasso, Signac et Daumier notamment en les faisant passer pour vraies, et obtenant même l'authentification des experts des galeries.

Cette supercherie, révélée par le quotidien britannique «Guardian», a dernièrement été découverte par le directeur du Cincinnati Art Museum, Matthew Leininger.

Le contrefacteur, dont l'identité n'a pas été révélée, agissait toujours de la même manière. Se faisant appeler «Père Arthur Scott», l'homme se présentait aux conservateurs de musées en affirmant vouloir offrir une toile célèbre ayant appartenu à son père ou sa mère, qu'il ne pouvait plus garder étant prêtre.

A la différence des faussaires habituels, l'homme ne se faisait pas payer ses œuvres. Il voulait que son génie artistique soit reconnu. «C'est pour cette raison, qu'il jubilait quand il voyait qu'il réussissait à induire en erreur ceux qui se considèrent des connaisseurs de l'art moderne», affirment des analystes qui étudient l'affaire depuis quelques temps.

Ton opinion