Muselières: Manuel Tornare souhaite cibler certaines races de chien
Actualisé

Muselières: Manuel Tornare souhaite cibler certaines races de chien

L'élu de la Ville remet en cause la décision du Conseil d'Etat.

Pour Manuel Tornare, il sera difficile de faire respecter le port de la muselière dans l'ensemble des parcs et pour l'ensemble des chiens. «Je voudrais discuter avec le canton de la possibilité d'établir une classification des chiens selon leur dangerosité potentielle», a-t-il affirmé hier.

Il propose de définir des catégories d'entente avec la cheffe de l'Office vétérinaire cantonal. L'obligation ne s'étendrait ainsi qu'à des races ciblées. La Ville de Genève n'a pas encore établi la liste des endroits qui entreront dans la catégorie des parcs où la muselière sera obligatoire.

Ton opinion