Musharraf promet de lever l'état d'urgence le 16 décembre

Actualisé

Musharraf promet de lever l'état d'urgence le 16 décembre

Le président Pervez Musharraf a annoncé jeudi que l'état d'urgence serait levé 16 décembre au Pakistan, dans un discours diffusé sur la télévision d'Etat.

La communauté internationale avait exigé la fin de cette mesure instaurée le 3 novembre.

L'état d'urgence avait provoqué un tollé dans l'opposition et la communauté internationale. Le président, qui a entre-temps renoncé au commandement de l'armée, avait affirmé récemment qu'il maintiendrait l'état d'urgence pour les élections législatives et provinciales du 8 janvier.

La Maison Blanche, l'un des principaux soutiens de M. Musharraf, a appelé jeudi encore le président pakistanais à lever l'état d'urgence «le plus vite possible» afin de permettre la tenue d'élections parlementaires libres et justes en janvier.

Le président George W. Bush «voudrait voir ce décret instituant l'état d'urgence levé le plus vite possible pour qu'ils (les Pakistanais) puissent revenir sur la voie de la démocratie», a dit la porte-parole de la Maison Blanche, Dana Perino, après que M. Musharraf eut prêté serment comme président. (ats)

Ton opinion