Actualisé

SuisseMusicien de rock à l'AI: pas compatible

Le Tribunal fédéral (TF) confirme la condamnation pour escroquerie à l'assurance d'un musicien de rock qui participait à une tournée de concerts en Suisse alémanique.

Avec son groupe, le musicien était monté sur scène à onze reprises entre 2006 et 2007. A la même période, il s'était dit incapable de travailler à la suite d'un accident de voiture. Il s'était plaint de maux de tête, de vertiges, de problèmes de concentration et de fatigue chronique causé par un coup du lapin.

Grattant sa guitare, le musicien n'avait pas hésité à imiter les stars du hard rock et du heavy metal en se livrant frénétiquement à des mouvements de headbang. Des vidéos le montrent sur scène secouant violemment la tête.

En mars 2012, la Cour suprême du canton de Zurich l'a condamné pour escroquerie et tentative d'escroquerie à 240 jours-amende à trente francs. Les magistrats avaient jugé que ses activités étaient en contradiction totale avec les problèmes de santé dont le musicien s'était plaint.

Le TF confirme ce verdict. Il relève que le nombre de décibels enregistrés pendant un concert de deux heures ne serait guère supportable pour une personne qui souffrirait de maux de têtes continuels. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!