20.06.2020 à 16:46

SuisseMusique en fête, sens des responsabilités en tête

Des villes ont imaginé un concept de Fête de la musique covid-19 compatible. Aperçu.

de
Francesco Brienza
Par endroit, il sera possible d’assister à un concert ce dimanche. 
Par endroit, il sera possible d’assister à un concert ce dimanche. Keystone

Moyennant quelques précautions et en toute modestie, il sera possible de fêter la musique, ce dimanche 21 juin. La plupart des événements prévus ont été annulés à cause des restrictions sanitaires en vigueur. Grâce à l’assouplissement des mesures, à un peu d’imagination et à beaucoup de bonne volonté, des villes ont toutefois réussi à mettre en place des concerts live en un temps record.

A Lausanne, plusieurs lieux ouverts au public offriront des concerts gratuits, mais limités en nombre dû aux mesures Covid-19, sur inscription et dans le respect des prescriptions sanitaires émises par la Confédération. A l’aube, un quatuor viendra enchanter la Jetée de la compagnie, à Bellerive. D’autres événements auront lieu durant la journée au Lausanne-Palace, à la Brasserie de Montbenon ou à la Cité. Mais c’est à la Galicienne que les amateurs de festival retrouveront un semblant de sensations de concert live. Benoît Lo y jouera son électro-pop à 18h, avant de laisser place à la musique brésilienne de Kilaro à 19h30 et aux vibes latino des Hermanos Perdidos à 21h. Programme complet ici. A noter les performances diffusées en live dès 16h sur la radio LFM des artistes Alice Auclair, Pat Burgener, Alejandro Jeyes, Forma, Shana Pearson, Maryne et Amandine.

Ici c’est Fribourg

A Fribourg, la musique sera itinérante. Pas de lieu fixe, mais des groupes qui se produiront aux quatre coins de la ville afin d’éviter au maximum les attroupements. On retrouvera notamment le quatuor vocal masculin Alpivox, le groupe
ONIMO, un ensemble de violoncelles qui joueront du classique et le rock de Mare Forza 3. Le cor des Alpes de l’écho des montagnes et le blues de Wolverine complètent l’affiche. D’autres groupes joueront en live sur un tuk-tuk électrique qui sillonnera la ville. C’est le cas de Femme Fatale (hip-hop), de Proffa (musique du monde), de Couloir Gang (musique électronique) et de Cat’s Eye (Folk). Pas d’horaire fixe donc. L’idée est de tomber par surprise sur les artistes. C’est aussi ça la Fête de la musique. Par ici le programme.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
35 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Pilates

21.06.2020 à 14:49

C’est déjà la fête de la musique depuis 3 mois non ? Le CF nous joue du pipeau depuis mars... Aucun risque, ah si quand même,surtout éviter les contacts avec les vieux, ah non en fait les enfants ne transmettent pas le COVID, allez on interdit les rassemblements de plus de 46.5 personnes, ah non 5 c’est mieux ou 12 qui dit mieux... allez en avant la musique. Beau pays de décérébrés.

Pipeautron

21.06.2020 à 14:45

Pipeau

Vyck

21.06.2020 à 14:19

C'est quand même incroyable, même pour un article concernant la fête de la musique, il y a des commentaires racistes ! Ça fait peur, autant de xénophobes en Suisse?.Faut pas s'étonner si il y a des manifs anti-racisme, elles sont apparemment justifiées.