Actualisé 29.06.2020 à 14:35

Twitch

Mystère autour du bannissement à vie d’un célèbre streamer

Dr DisRespect, qui faisait partie des streamers les plus suivis sur Twitch, a été banni de façon permanente par la plate-forme de diffusion. Et personne ne veut dire pourquoi.

de
lgb
Le streamer Dr Disrespect, ici avec sa femme, était l’une des stars de la plate-forme Twitch.

Le streamer Dr Disrespect, ici avec sa femme, était l’une des stars de la plate-forme Twitch.

AFP

Depuis trois jours maintenant, les spéculations les plus folles entourent les sanctions prises par Twitch à l’encontre de l’une de ses plus grandes stars, Dr DisRespect. À la surprise générale, le célèbre streamer américain, qui comptait plus de 4 millions d’abonnés sur sa chaîne dédiée aux jeux vidéo, a été banni définitivement par la plate-forme de diffusion vendredi pour «violation des règles de la communauté et des conditions générales». Aucune précision sur le motif, mais, fait rare, toutes les souscriptions à la chaîne de Dr DisRespect ont été remboursées dans la foulée. L’étrange dernière vidéo du streamer et les déclarations laconiques des parties concernées renforcent le mystère autour de l’affaire.

«Bannissement permanent»

Tout a commencé avec la suppression soudaine du compte de Dr DisRespect, Herschel Beahm IV de son vrai nom, vendredi 26 juin dans la journée par Twitch. Pour seule explication, une déclaration générique de Twitch rapportée par la journaliste Shannon Liao: «Dans le respect de notre procédure, nous prenons des actions appropriées lorsque nous avons des preuves qu’un streamer a violé les règles de notre communauté et les conditions générales. Ceci s’applique à tous les streamers, quel que soit leur statut ou leur importance au sein de la communauté.».


Peu de temps après, le journaliste e-sport Rod Breslau a évoqué des sources affirmant qu’il s’agissait d’un «bannissement permanent». De nombreux abonnés de Dr DisRespect, relatant avoir reçu le remboursement complet par Twitch de leur souscription, ont rapidement confirmé cette hypothèse. Une telle chose ne s’était produite que lorsque les streamers Ninja et Shroud ont quitté Twitch pour Mixer, relate le journaliste de Forbes Paul Tessi. Quant à Rod Breslau, il affirme connaître la raison de la sanction, mais qu’en raison «de l’importance et de la sensibilité du sujet», il préfère ne pas en parler.

«On s’en sortira…»

Suite à la suppression du compte de Dr DisRespect, les internautes ont rapidement remarqué l’étrange dernière vidéo du streamer, dans laquelle il fait preuve d’un comportement agité. Après avoir reçu un message sur son téléphone durant le stream, Dr DisRespect semble alors accuser le coup, et reste silencieux durant de longues secondes. Il grommelle alors des paroles étranges: «On s’en... On s’en sortira Champions Club (ndlr: le nom de sa communauté de fans). Je sais que c’est pas facile. La vie est bizarre actuellement. On s’en sortira…». Il conclut ensuite abruptement la diffusion avec un «Merde!» retentissant.


La première à s’exprimer sur l’affaire a été la femme de Dr DisRespect, connue sous le pseudonyme de «Mrs Assassin». Dans une publication sur Instagram parue samedi, elle remercie la communauté de fans pour leur «soutien, leur amour et leur gentillesse». Puis, après un long silence, Dr DisRespect s’est enfin adressé à ses abonnés dimanche sur Twitter, affirmant... qu’il ne savait pas pourquoi Twitch l’avait banni: «Twitch ne m’a pas informé des raisons spécifiques derrière leur décision... Ferme poignée de main à tous pour le soutien durant cette période difficile.»

Vague #metoo

Quant à Twitch, la plate-forme ne s’est toujours pas exprimée officiellement sur le bannissement définitif du streamer, refusant de confirmer publiquement la sanction. Celle-ci intervient néanmoins dans un contexte particulier, puisque le monde du gaming et du streaming est actuellement secoué par un mouvement #metoo qui a révélé au grand jour des dizaines d’expériences d’agressions sexuelles et de harcèlement dans le milieu. Il y a exactement une semaine de cela, Twitch a déclaré qu’elle allait examiner «avec les forces de l'ordre si nécessaire» les comptes de créateurs concernés. Le streamer Dr DisRespect ne faisait pourtant pas partie des personnalités visées par des accusations.

Trois jours après les faits, le mystère reste donc entier sur les raisons qui ont poussé Twitch à se séparer brutalement de sa poule aux oeufs d’or. Mais devant l’importance de la sanction et l’empressement de Twitch à rembourser les abonnements, il est peu probable que les motifs du bannissement restent inconnus du grand public encore longtemps.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!