Actualisé 05.02.2019 à 18:53

Appenzell Rhodes-Extérieures

N'a-t-il tout bêtement pas vu les barrières du train?

Un conducteur a traversé un passage à niveau, dimanche matin à Urnäsch (AR), alors que les barrières étaient déjà fermées. La dashcam d'un lecteur a filmé la scène.

de
taw/ofu

«Les barrières étaient déjà baissées et les lumières clignotaient quand je me suis approché en voiture du passage à niveau», explique mardi un lecteur à «20 Minuten». Les faits qu'ils rapportent se sont produits dimanche matin, peu après 9h, à Urnäsch (AR). «Je m'approchais des voies quand une camionnette blanche m'a dépassé. Je me suis demandé pourquoi elle me doublait vu que les barrières étaient déjà fermées.»

Le lecteur de 27 ans se souvient avoir laissé suffisamment de place entre sa voiture et le passage à niveau pour permettre à la camionnette de se garer devant lui. Or c'est tout le contraire qui s'est produit: le véhicule blanc a continué sa route, à une vitesse relativement élevée. La caméra embarquée du lecteur a filmé ce qui a suivi. Sur l'enregistrement, on voit la camionnette casser la barrière avant de s'arrêter quelques mètres plus loin.

«Des vérifications sont en cours»

Le jeune homme se demande pourquoi le véhicule ne s'est pas arrêté. «Malgré la météo, les barrières se voyaient bien.» Et d'ajouter: «Les gens du coin savent qu'il y a un passage à niveau à cet endroit-là. La camionnette était immatriculée en Appenzell Rhodes-Extérieures.»

Après l'incident, le conducteur fautif aurait échangé quelques mots avec le mécanicien du train avant d'appeler la police. Contactée, celle-ci confirme les faits. Pour l'instant, on ignore ce que risque le conducteur de la camionnette. «Des vérifications sont en cours», précise le porte-parole des forces de l'ordre, Hanspeter Saxer.

Accidents similaires

Les incidents sur les passages à niveau se sont multipliés ces derniers temps. Fin janvier, une voiture s'était retrouvée piégée sur les voies à Davos (GR) après la fermeture des barrières de sécurité. Un convoi des Chemins de fer rhétiques était arrivé à vive allure et son conducteur n'était pas parvenu à éviter la collision. Par chance, personne n'avait été blessé.

Deux semaines auparavant, soit vers la mi-janvier, un accident s'était produit à Wetzikon (ZH). Une voiture conduite par un homme de 58 ans avait heurté un poteau avant d'être projetée sur la voie ferrée au moment où les barrières se fermaient. Le conducteur était sorti de sa voiture. Malgré un freinage d'urgence, le convoi de la ligne S15 du RER zurichois avait percuté le véhicule et l'avait entraîné sur environ 300 m.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!