Actualisé 24.01.2011 à 15:24

Open d'AustralieNadal passe en quarts

Le doute est toujours permis. Malgré son succès 6-2 6-4 6-3 devant Marin Cilic en 2h31', Rafael Nadal n'offre pas encore toutes les garanties à Melbourne.

Trop inconstant, le Croate, qui fut demi-finaliste l'an dernier, a laissé passer sa chance en ratant une balle d'égalisation à 5-5 au deuxième set. Rafa a pu s'appuyer sur un service en partie retrouvé - 73 % de réussite en première balle - pour garder la main.

Il est acquis toutefois que le no 1 mondial ne possède pas la même explosivité qu'à l'US Open. Cueilli par un méchant virus à Doha, il n'aurait pas, selon son entourage, retrouvé toute l'intégralité de ses moyens. Mais le temps presse. Mercredi, il livrera un quart de finale qui sera peut-être celui de tous les dangers.

Ses retrouvailles avec David Ferrer (no 7) ne seront, en effet, pas une partie de plaisir. Titré il y a dix jours à Auckland, le Valencien a tracé sa route à Melbourne avec une très grande autorité. En huitième de finale, il a, ainsi, laissé sagement passer l'orage contre l'espoir canadien Milos Raonic (ATP 152) pour s'imposer en quatre sets (4-6 6-2 6-3 6-4).

Ferrer a déjà battu son cadet à trois reprises mais il sait aussi qu'il a perdu leurs sept derniers duels. A Melbourne sur une surface qui semble convenir parfaitement à son jeu, le soldat Ferrer bénéficie d'une occasion en or de "tuer" à nouveau le petit frère, comme il y a trois ans et demi à New York et au Masters de Shanghaï.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!