Actualisé

TennisNadal teste une veste réfrigérante

Face à la canicule de retour sur New York, Rafael Nadal a testé un gilet capable de réguler sa température corporelle. Mais il défiera Thiem mardi soir.

par
Mathieu Aeschmann New York

Rafael Nadal avait dû faire ses petits calculs. Avec un derby des Amériques (Isner – Del Potro) comme concurrent direct, le No 1 mondial avait anticipé que son remake de la finale de Roland-Garros face à Dominic Thiem se jouerait sous le cagnard de l'après-midi. Or comme la journée de mardi s'annonce terriblement étouffante, 35 degrés et taux d'humidité infernal, «Rafa» a déployé les grands moyens pour sa dernière séance.

Première règle: entraîne-toi à l'heure du match. C'est donc à 13 heures, lundi, que Rafael Nadal a déboulé sur le court. Deuxième règle: ne te repose jamais sur des certitudes car les grands titres se gagnent grâce aux points forts. Carlos Moya s'est donc longuement transformé en un coach de juniors, lançant des balles à la main pour que son «élève» traverse son coup droit d'attaque de la manière la plus fluide possible (Nadal est le seul joueur à faire du «panier» avant un quart de Grand Chelem).

Enfin troisième règle: appuie-toi sur la technologie pour atténuer l'impact de tout ce que tu ne peux pas maîtriser. Rafael Nadal n'avait certainement rien raté des difficultés rencontrées un peu plus tôt par Kei Nishikori (pourtant victorieux). Il en a tiré les conclusions qui s'imposent: ces conditions extrêmes sont une menace pour tout le monde et à n'importe quel moment d'un match. L'Espagnol a donc enfilé lors de chaque pause un gilet réfrigérant produit par son équipementier (voir photo). Utilisé en Australie il y a quatre ans par Maria Sharapova, ce prototype (ou une déclinaison) vise à empêcher la température corporelle de monter trop haut et éviter ainsi les crampes liées à la déshydratation.

Rafael Nadal enfilera-t-il sa nouvelle botte secrète mardi face à Dominic Thiem? Peut-être pas. Car à peine le No 1 mondial était-il sorti du court qu'il apprenait cette nouvelle surprenante: c'est le derby des Amériques qui se jouera mardi après-midi. «Rafa», lui, aura les honneurs d'une session de nuit tardive. Pile quand New York se remet à respirer.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!