Football - Nainggolan dérape déjà dans son nouveau club
Publié

FootballNainggolan dérape déjà dans son nouveau club

Une semaine après son arrivée au Royal Antwerp, l’international belge s’est fait retirer son permis pour excès de vitesse et alcool au volant.

par
Sport-Center
Radja Nainggolan lors de sa conférence de presse de présentation après son arrivée au Royal Antwerp, le 16 août.

Radja Nainggolan lors de sa conférence de presse de présentation après son arrivée au Royal Antwerp, le 16 août.

AFP

On pouvait le penser assagi, il n’en est rien. Habitué aux frasques dans sa carrière, Radja Nainggolan (33 ans) en a ajouté une nouvelle à son «glorieux» palmarès. Le milieu de terrain s’est fait arrêter par la police belge à Anvers (Belgique), dans la nuit de samedi à dimanche, pour conduite en état d’ébriété et excès de vitesse. Résultat: son permis lui a été retiré pour deux semaines.

L’information, largement relayée par les médias locaux, a été confirmée au quotidien Het Laatste Nieuws par Kristof Aerts, porte-parole du Parquet d’Anvers: «Il a dû renoncer à son permis de conduire pendant quinze jours en raison d’une combinaison de vitesse excessive et de conduite en état d’ébriété

Selon le média belge, Nainggolan a été intercepté aux alentours de 4 heures du matin, alors qu’il roulait à plus de 100 km/h. Soumis à un contrôle d’alcoolémie, il se trouvait juste au-dessus de la limite autorisée.

Cet incident est survenu une semaine tout juste après son arrivée au Royal Antwerp, club de sa ville natale, où il s’est engagé pour deux saisons. Auparavant, il avait évolué 16 ans en Italie, notamment à l’AS Rome et à l’Inter Milan.

Cerise sur le gâteau: lors de sa présentation à la presse, le «Ninja» avait assuré vouloir endosser le rôle d’exemple. «Le coach (ndlr: Brian Priske) veut que je montre une bonne mentalité, étant donné que de nombreux jeunes me regarderont jouer. Il faudra que je devienne un exemple pour eux», avait-il lâché.

On a vu mieux comme source d’inspiration…

Pour sa défense, l'international belge aux 30 sélections affirme s’être laissé griser par l’engouement autour de son transfert. «Radja avoue humblement que lors de son samedi soir de congé, il s'est laissé emporter par les émotions du moment, a écrit son avocat Omar Souidi au travers d’un communiqué. L’accueil chaleureux de nombreux amis d’enfance et des habitants d’Anvers lui a fait grand plaisir.»

Omar Souidi précise également que son client n’avait pas l’intention de prendre le volant après avoir bu quelques verres. En guise de pardon, Nainggolan a décidé de verser un don à une association caritative, au profit de la sécurité routière.

Ton opinion

4 commentaires