Coolitude - Naiomi Glasses, skateuse navajo en tenue traditionnelle
Publié

CoolitudeNaiomi Glasses, skateuse navajo en tenue traditionnelle

Petite, elle pensait que le skate était réservé aux garçons. Aujourd’hui, elle ride les roches rouges de l’Arizona en jupe.

par
Camille Pagella

Sa vidéo est devenue virale sur TitkTok (ci-dessus). 1,8 million de vues… Naiomi Glasses, 24 ans, dévale les roches rouges de la Nation Navajo en tenue traditionnelle au soleil couchant. «Ces pierres, je les ai remarquées par accident alors que je cherchais un mouton de ma grand-mère qui s’était perdu», a confié récemment la jeune femme à «Teen Vogue». Alors, avec un skatepark à plusieurs heures de chez elle et inaccessible en temps de pandémie, Naiomi transforme la Nation Navajo, un territoire autonome grand de 71’000 km² situé dans l’Arizona, en son terrain de jeu favori.

C’est à l’âge de cinq ans, en regardant un ami de son frère, que Naiomi tombe amoureuse du skateboard. Dans sa cuisine, elle fait ses premiers pas sur une planche sous l’œil amusé de sa mère. À l’école, elle est la seule fille à en faire, « je sentais alors qu’il fallait que je m’habille comme un petit garçon pour skater, puis en grandissant je me suis juste dit: j’ai envie de skater en jupe». Ces dernières sont longues, vibrantes et à ça, elle associe des vêtements traditionnels dinés. Les Navajos se nomment eux-mêmes Dinés, soit «peuple» dans leur langue.

Tisserandes depuis sept générations

Quand elle n’est pas sur son skateboard, Naiomi Glasses est tisserande comme on l’est dans sa famille depuis sept générations. À la main, dans le ranch de ses parents, elle crée des couvertures, des tapis et des sacs au milieu des animaux appartenant à sa grand-mère. Depuis le début de la pandémie, la jeune femme constate un élan d’ouverture du skateboard aux filles et s’en réjouit. «Plus jeune, je pensais que le skate ne se pratiquait que d’une seule manière. Aujourd’hui, je vois sur les réseaux sociaux les filles en faire comme bon leur semble, c’est vraiment encourageant!»

Ton opinion

0 commentaires