Naomi Campbell inculpée pour sa colère en avion
Actualisé

Naomi Campbell inculpée pour sa colère en avion

Naomi Campbell a été accusée d'agression sur deux policiers lors d'une altercation début avril au nouveau terminal cinq de l'aéroport d'Heathrow à Londres, où un de ses bagages a été perdu.

C'est ce qu'ont annoncé jeudi ses avocats.

Le top model comparaîtra le 20 juin devant un tribunal de première instance de l'ouest de Londres, a indiqué le ministère public britannique.

«Dans cette affaire, le ministère public a décidé qu'elle devait être poursuivie devant un tribunal de première instance. Elle respecte cette décision et espère que l'affaire sera vite réglée», a déclaré son avocat Simon Nicholls.

Le mannequin a été accusée lors d'une audition jeudi à Londres programmée dans le cadre du contrôle judiciaire décidé après les faits, début avril.

Naomi Campbell avait été arrêtée après une altercation avec un policier dans le terminal cinq d'Heathrow, qui connaissait alors d'importantes perturbations depuis son ouverture la semaine précédente. Plus de 28.000 bagages y avaient été perdus.

Selon des témoins, le mannequin se trouvait à bord d'un avion de la British Airways à destination de Los Angeles lorsqu'une dispute a éclaté à propos de la perte d'un de ses bagages. Elle aurait alors craché sur le policier.

British Airways «a décidé de résoudre le problème en la contraignant à quitter l'avion et a ensuite appelé la police pour la faire partir».

Naomi Campbell a déjà été impliquée dans des affaires d'agressions. En 2000, elle a plaidé coupable à Toronto pour avoir frappé une assistante lors du tournage d'un film en 1998. L'affaire a été conclue par un arrangement à l'amiable.

En janvier 2007, elle a plaidé coupable d'avoir lancé son téléphone portable au visage de se servante lors d'une dispute au sujet d'une paire de jeans disparue. Elle a été condamnée à des travaux d'intérêt général et à suivre un programme de gestion de la colère de deux jours. (ap)

Ton opinion